Livre 12 – XVI

[…] Celui qui n’admet pas que le méchant commette des fautes est semblable à celui qui n’admettrait pas que le figuier porte du suc aux figues, que les nouveaux-nés vagissent, … Lire la suite de Livre 12 – XVI