L’Effet Papillon

Contredisant déjà le précédent article, voilà que je suis en train de bosser à cette heure même (et donc sacrilège, pas en train d’écrire pour ce noble écrin, ce qui m’attriste au plus au point… si, si, vraiment en plus). :hum:

Je vous propose donc de vous aérer de nouveau les méninges en découvrant pourquoi je dis « j’accèpeuteu » au lieu de « j’accepte », et pourquoi je virevolte souvent en soirée lorsque je quitte une pièce en chantonnant gaiement « papillon » !!! Par contre, je donne rarement des carabines pour me paralyser si l’on est trop ébloui par ma beauté. Oui, je dois l’admettre, et je l’accèpeuteu même. :mrgreen:


spacer

J'aime 0

12 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: