Jumper

*Vu où ça hein d’après vous ??? Eh ouaiiiii, dans l’avion !!*

Alors voilà… C’est l’histoire d’un gars qui découvre qu’il a un super pouvoir : il peut se téléporter où il veut dans le monde. Du coup, il décide de vivre comme un pacha en réalisant de juteux larcins et en usant de son pouvoir avec plus ou moins de bonheur. C’est un « jumper », et ils sont dans le collimateur d’une autre bande de gars qui les tuent parce que… Bah parce que c’est pas bien quoi.

Tout ce qu’il faut savoir c’est que le jumper c’est Hayden Christensen et qu’il est vraiment pas mal du tout. Et les effets spéciaux sont vraiment très chiadés. Donc les téléportations donnent lieu à de belles démonstrations en la matière.

Mais c’est tout.

C’est vraiment tout, et c’est pas beaucoup en fait.

Le scénario repose sur un timbre poste, et l’épaisseur psychologique des personnages est d’une exceptionnelle minceur. Donc heureusement que le film ne dure qu’1h35, mais c’est déjà très très long pour un truc aussi inintéressant.

Jumper

J'aime 0

11 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: