Le regard des hommes

Ce samedi soir a bien commencé par une petite visite au vernissage de l’Arno, qui s’expose dans la boutique de SpicyNico l’épicier. Je suis arrivé en même temps que -Nico-, mais c’était sans compter une belle brochette de blogueurs qui étaient au rendez-vous. J’ai du rater Olivier de peu, mais Snooze (sans son Chrondre de mari, qui faisait la cuisine, arf) était là, avec Fabrice (que je rencontrais pour la première fois !! Chic chic chic !), Ditom, Marcel Dugomier, la Fée Daubette, mais aussi Vincen-t, Solal, Gilles ou Steppen (que j’ai connu sur Caramail dans une autre vie…).

J’ai passé un petit moment très chouette dans cette rue Keller qui reprenait du coup quelques couleurs gaies. Arno présente ses photos dans la boutique (excellente enseigne de bouffe italienne à s’en damner) de SpicyNico, il ne faut pas hésiter à y jeter un coup d’oeil (au tenancier aussi, il vaut un petit détour, hé hé). Mais surtout ne vous faites pas avoir par SpicyNico, vous repartirez avec la moitié de la boutique sinon (surtout ne pas tomber dans le piège de ses yeux bleus, c’est son fulguropoint-astérohache-clavicogire en un) !!! :mrgreen:

Je suis reparti vers République car j’avais une soirée d’anniversaire par là-bas. Aaaah les anniversaires, c’est à croire que tout le monde est né en mai-juin ! Le weed-end dernier, celui-ci, le prochain et le suivant encore, rebelote, encore des anniversaires à célébrer dans l’alacrité, l’amitié et les folies parisiennes. Je vous rassure, je ne me plains pas. 😉

La soirée chez FX était une vraie réussite, et les photos attestent de la bonne atmosphère qui irradiait l’appartement de notre hôte. « Nos hôtes » devrais-je dire puisque FX a un colocataire, qui est aussi un ami à lui. Le coloc est très cool, et je l’avais déjà rencontré lors d’un pantagruélique dîner, car FX est un extraordinaire « chef » qui aime faire plaisir à ses invités (et leur éclater la panse, genre Chondre à côté c’est Weight-Watchers). Et le coloc, on ne peut pas vraiment faire l’impasse sur ce jeune homme. Hummm non vraiment pas, il est hétéro, genre on peut pas faire plus, et il a un corps sculptural qui retient à peu près tous les regards dans une soirée.

Coloc

(Spécial Les Tamaris : un cliché pour la lutte anti-dépilatoire.)

Hier n’a pas été une exception. Et comme beaucoup de bodybuildés, c’est avant tout le regard des autres qui nourrit son narcissisme (le blog aussi quelque part, mais on est « lu » plus que « regardé »). Le coloc n’est pas super à l’aise avec les pédés, et il croit bon de préciser bien souvent que la virilité c’est important. Huhuhu. Par contre, il ne résiste pas à l’appel de l’exhibition… Il n’a pas mis longtemps avant d’ôter son ticheurte, et même plus…

Coloc

C’était marrant de voir comme cela un garçon qui se regarde dans vos yeux, et se délecte de l’effet qu’il peut produire sur autrui. Et quel meilleur public que des pédales en rut un samedi soir !! Du coup c’est un délicat équilibre entre cette envie de mesurer son sex appeal, tout en étant terrorisé de se brûler les doigts.

Mais nous avons aussi découvert l’extraordinaire talent de certains amis pour danser la Tecktonik, d’autres pour les lacs du Connemara, tandis que Les mystérieuses cités d’or recueillaient tous les suffrages ! Ah non, mais je vous le dis, ça vaut le coup de rester sobre comme je le fais toujours, pour témoigner de ce genre de sauteries. Je suis vicieux en plus, je prends des photos, j’enregistre des trucs, et hop je balance. Gnark gnark gnark.


Tout le monde bourré – Aaaaaaaaaah aaaaaaahahahahaaahhhaaa Esteban, Zia, Tao les citédoreeuuuuuuuh !

J'aime 0

25 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: