Hancock

Temps de lecture : 3 minutes

Je suis un gros fan des films de super héros, et je ne pouvais pas manquer celui-ci. Mais vu le mal que j’ai déjà pensé de Will Smith (comme dans I, Robot ou bien I am legend), je redoutais le pire… Au final, j’ai été agréablement surpris, même s’il est bien le maillon plus que faible de ce film au scénario bien sympa et punchy.

J’ai eu très très peur pendant les premières dizaines de minutes, car le personnage du super héros branleur à la Will Smith n’est pas du tout dans mes valeurs, et je ne le trouve pas « cool » du tout, et pas vraiment drôle. Mais les deux trois rebondissements et véritable « surprise », du film ainsi qu’un scénario qui accroche finalement l’attention, m’ont fait changé d’avis. Et la sauce prend plutôt bien, car les effets spéciaux sont irréprochables, le Will Smith n’est pas si cabotin (enfin dans 98% des plans il l’est…) et parvient à me faire sourire, l’action est constante, et l’intrigue a le mérite de l’originalité, dans un genre qui s’essouffle un peu par de récentes productions clonées.

Hancock est donc un super héros super balaise qui est totalement dépressif. Il ne sait pas d’où il vient, et il souffe d’être le seul dans son espèce. Du coup, il est un très mauvais super héros, et la ville de Los Angeles finit par le mettre en taule pour qu’il arrête de tout saccager. Entre temps, il rencontre un pro des RP qui tente de le convaincre de suivre ses conseils pour se faire aimer. Hancock cède, et rapidement il retrouve une certaine popularité, tout en conservant son style inimitable…

Le film m’a vraiment surpris pour son scénario qui est très correct, même s’il reprend des facettes déjà familières (« The incredibles » de Pixar notamment). Et Charlize Théron est d’une beauté qui ne laisse, même moi, pas du tout indifférent, en plus d’être une bonne actrice. Elle est un pilier assez indispensable du film, et refuse de faire la potiche (ouf !). Non ce qui me trouble toujours, c’est Will Smith, que je trouve toujours aussi narcissique et dans son rôle de rapeur black machiste. J’ai été interloqué à plusieurs reprises sur des remarques, qu’on ne peut pas qualifier d’homophobes certes, mais qui ne sont pas du tout gay-friendly. Il y a par exemple cette scène assez drôle où le RP lui propose des costumes de super héros de BD, et il répond : « homo » (en anglais) avec un ton assez péjoratif (mais j’ai trouvé ça marrant tout de même !). Or pour moi en anglais le terme « homo » n’est pas vraiment utilisé par les anglosaxons gay-friendly, qui utilisent plutôt le terme « gay » (tandis qu’en français, il est vraiment équivalent à mon sens).

Et il a ce problème avec l’enculage qui est très similaire à ce qu’on peut entendre en France. Je pense à tous ces mecs qui parlent de se faire enculer (ou de « ne pas » plutôt) toutes les dix secondes, et qui échangent majoritairement avec autrui autour d’aphorismes, métaphores et périphrases qui se cantonnent à ce registre purement proctologique. Alors je ne sais pas si toutes ces répliques ont été écrites pour Will Smith, ou s’il en est l’instigateur, mais il parle d’enculer ou de se faire enculer toutes les 3 minutes. Une scène en prison montre même concrètement ce que ça pourrait être d’avoir la « tête dans le cul ». Hu hu hu.

Du coup, à part ce personnage de Will Smith qui lui colle à la peau dans tous les films, et qui m’insupporte, j’ai trouvé que Hancock tenait carrément la route, et que c’était un très agréable divertissement.

L’avis des copines : Kinoo, Brice, Orphéus, Anne-Laure, [elle], Jarod_, 42, Faubourg, Macsym.

Hancock

J'aime 0

6 Commentaires

  1. (désolé pour la non-transition)
    Matoo mon chéri Wall-E n’est pas encore sorti en France? Pourquoi? Moi j’y vais demain ou Lundi… 😎
    (je demande car je sais que tu aurais été le voir ce dernier Pixar qui achève un consensus dément ici et aux USA et que tu aurais écris un truc sur ton blog.)(Mais c’est pô grave je vais attendre que tu le voies)(en Décembre :doute: )

  2. Bonne idée cet « Avis des copines »…
    Il semble que tout le monde ou presque s’accorde sur un film en demi-teinte.
    A voir mais en demi-tarif, en quelque sorte.
    Bref, à réserver à la location pour un dimanche après-midi d’un mois en bre…

  3. Je ne suis pas spécialement fan de Will Smith, mais je n’ai pas vu les allusions homophobes dont tu parles.

    Il me semblait pourtant que tu étais contre le politiquement correct à outrance. D’ailleurs, les combinaisons de super héors font effectivement « homo » ou « pd » comme j’aurais pu le dire.

    Sinon je m’attendais à un film très moyen, et finalement j’ai été agréablement surpris, mis à part la scène finale « happy end ». Et je suis d’accord avec toi, Charlize Théron me ferait presque bander… Presque.

    Par ailleurs, j’ai vu Hulk en avant première, gardez votre argent…

  4. A propos l’obsession de l’enculage, le film ne fait finalement que refléter une influence majeure actuelle dans le comic book de super-héros, Mark Millar et son obsession quasi-maladive de la sodomie chez les gay (comme si on était les seuls pratiquants…). Et il peut être beaucoup plus lourd que ce qu’on a vu dans Hancock à ce sujet…
    Apparemment, le scénario d’origine était beaucoup plus trash et a été édulcoré à la demande de Will Smith. Ca nous change quand même agréablement des bouses habituelles (pas de vilain, pas de scénes de combat interminable, une courte durée).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: