Mademoiselle Olga Schliwizinkigragniazekïalov et l'appartement magique

Temps de lecture : 4 minutes

Cela fait quelques semaines que l’on se cherche un appartement avec Chérichou. Eh ouai ! Mais alors je ne vous dis pas évidemment comme on galère, et comme c’est cher et rare un truc comme ça à Paris. Si en plus, on ajoute le fait que nous sommes super méga feignasses, que l’on a même pas posé les préavis de nos appartements, et que l’on doit faire pas mal de petites choses pour les rendre en bon état (vous vous souvenez probablement de mes maints travaux de bricolage… aheum…).

Du coup, cela fait déjà des semaines que l’on essaie d’utiliser des annonces trouvées sur des sites sur lesquels nous sommes en alterte. Mais les appels se transforment souvent en fin de non recevoir, en liste d’attente surbookée et autres malfaisantes inventions de la fortune (Ô Fortuna !). Et lorsqu’on accède à l’agent, l’on doit alors montrer patte blanche, et parfois il faut carrément gagner quatre fois plus que le loyer, avoir deux garants par personne qui soient autant solvables, et pas de coloc !!

Ce dernier point étant le plus intéressant, puisque je précise toujours : « Nous sommes un couple. ». Mais lorsque l’on doit donner quelques détails, je rajoute bien que nous sommes un couple de garçons. Et là c’est dingue, car je suis toujours super gêné d’annoncer cela. Et il faut être clair car les gens ne comprennent pas bien, et soit ils acquiescent, soit ils répètent que la collocation N’EST PAS possible, et on comprend bien : pas de pédé. Gloups. (Ah ah, ça m’est même arrivé pour un appartement dans le 3ème, les inconscients… Huhu.) On a aussi visité un chouette appart avec la cuisine que l’on accédait en passant par la salle de bains… un léger défaut a mentionné l’agent immobilier souriant (« Y’a déjà trois dossiers constitués, vous savez ? »).

Et je ne suis pas relou, je veux juste habiter le 11e avec mon amoureux. :mrgreen:

C’est lui qui a vu l’annonce le premier, et m’a dit d’appeler le lendemain matin au taf. Je me suis exécuté, et j’ai comme d’habitude laissé un message sur un répondeur. *soupirs* J’ai rappelé un peu plus tard, et là, Ô miracle, j’ai eu une femme au bout du fil. Je n’ai pas compris grand-chose sinon qu’elle s’appelait Olga Schliwizinkigragniazekïalov… en gros. Et comme l’annonce était vraiment bien, j’ai répété « oui, oui, oui ». Un rendez-vous demain à 17h15 ? Oui, oui (comme ça je serai le premier de la liste). Et je la sentais plutôt sympa, en tout cas pour une fois, pas hautaine.

Quelques minutes plus tard, mon mobile sonne et je reconnais la voix d’Olga Schliwizinkigragniazekïalov. Du coup, on a rigolé, car elle rappelait suite à mon message sur son répondeur. Elle ne savait pas que j’avais aussi laissé un message d’où un charmant quiproquo. Car en plus Olga Schliwizinkigragniazekïalov rappelle les gens qui laissent des messages sur son répondeur !!! Yeaaaahhh !

Toute à l’heure donc, je me pointe en bas de l’immeuble, et quelques minutes plus tard c’est Olga Schliwizinkigragniazekïalov, un poil à la bourre, qui traverse la rue en courant vers moi. Là, j’hallucine un peu… C’est une caricature de nana de l’est, à moitié teupu avec le manteau tigré, les bottes à hauts talons, la teinture bien blonde et le maquillage truellée. Et de plus près, son visage est étrangement masculin… un je ne sais quoi, un presque rien dans ses traits dont l’impression arrive à franchir ces barrières de l’apparat féminin, et me donner du grain à moudre. Elle me sert la main, et là le doute s’ancre plus, je crois bien qu’Olga Schliwizinkigragniazekïalov est un trans !!! Tadaaaaaaaa !

Bref, elle est charmante. Elle me mène à l’appartement, où la propriétaire est là. C’est bon signe, c’est l’appartement même où cette dernière vit, qu’elle souhaite louer à présent. Du coup le lieu est juste nickel. Etat impeccable, espaces, volumes, parquet, double vitrage, cuisine équipée et salle de bain refaite, avec un standing global vraiment sympa. Je suis conquis !! Alors qu’Olga Schliwizinkigragniazekïalov continue à me faire la visite avec la propriétaire, je me plais déjà à m’imaginer dans cet appart !!!

Et puis, les papiers nécessaires ne sont même pas incroyables, c’est-à-dire qu’ils ne demandent pas le caryotype de mes parents ou bien que nous gagnions 11 fois le loyer, et qu’on verse deux ans d’avance. J’explique donc que nous sommes un couple, et que je suis super intéressé. La propriétaire demande donc innocemment : « Mais votre femme ou votre conjointe voudra certainement aussi visiter l’appartement ? ». Du coup je balance grand sourire, oui, oui, mais par contre c’est UN conjoint, un autre garçon. Je suis responsable e-marketing chez GrossBoâte et mon ami est ingénieur chez AutreGrossBoâte, nous gagnons à peu près X brouzoufs à deux. Blam !! Histoire de noyer le poisson et de passer à autre chose…

Bon bah, y’a pas eu tirage de gueule, c’est pas gagné non plus, mais au moins nous sommes les premiers, c’est assez cher malgré tout pour le quartier, mais l’appart me plait beaucoup. J’emmène chérichou samedi matin pour le visiter, et comme ça lui aussi fera connaissance d’Olga Schliwizinkigragniazekïalov et son accent des Carpates. Quand je suis parti, il y avait un couple (avec un garçon et une fille quoi) qui attendait de visiter aussi… Demain à la première heure, j’envoie le dossier complet et tout et tout. Aaaaaah !!!

Croisage de doigts.

J'aime 0

26 Commentaires

  1. Mais je la connais, Olga Schliwizinkigragniazekïalov ! Elle m’a fait visiter un joli appart l’année dernière. J’ai pas pensé trans, mais j’ai pensé KGB vu la persistance de ses appels et son intransigeance

  2. Galère en Capitale comme en Province…

    Suis à la recherche d’un appart à acheter sur Bordeaux. avec mon homme, nous ne cherchons pas le « mouton à 5 pattes »… mais entre les prix hors normes, les « gros potentiels » à one million dollars la rénovation, les « atypiques » en deuxième sous-sol, les « coquets » version poly-pocket… il va faloir faire preuve de patience et de courage :mur:
    Bonne Chance pour votre projet.

  3. Je croise les doigts pour toi et chérichou… Pourvu que tout se passe bien.
    (et ça me fait rire parce que nous on en est nulle part, alors qu’apparemment c’est plus facile à Bruxelles)

  4. Je croise également les doigts (et tout ce qui peut être croisé ^^) pour ton chérichou et toi. Si cet appart vous plait à tous les deux, foncez !!
    Nous on a du attendre un peu plus d’un an pour avoir droit à un logement. On a pas eu de soucis au niveau des préavis car nous étions logés (lui chez des amis et moi chez papa-maman) et pour l’instant, on s’y sent bien… excepté notre « charmante » voisine 🙁

  5. Quand j’ai cherché avec mon chéri un appart, c’est le deuxième visité qui est devenu notre « chez nous ».
    Et le propriétaire insistait :  » Je serais tellement heureux que ce soit vous qui preniez l’appartement ».

    Et pourtant, c’est un hétéro bcbg…

    Je vous souhaite la même chose !
    Et croisage de doigts avec vious pour samedi…

  6. Avoue: tu l’as pas tapé à chaque fois, tu as fait un copié/collé. Moi aussi je peux le faire: Schliwizinkigragniazekïalov, Schliwizinkigragniazekïalov, Schliwizinkigragniazekïalov :boulet:
    (Par contre, je serais curieuse de te l’entendre prononcer).

  7. J’avoue : J’ai entièrement laissé la galère de la recherche d’un appart (toulousain, donc galère à trouver aussi) à mon homme… J’était en Angleterre à ce moment là (la bonne excuse ! 😆 )
    Je dois dire qu’il a trouvé la perle rare, en plus.
    Allez, bonne chance !

  8. Eh bah bon courage, hein! Avec ma coloc’ on a dû jouer les petits couples bien sous tous rapports, alors qu’en fait toutes les modalités sont celles d’une colocation (deux chèques séparés pour le loyer, etc.), mais on s’est aperçus que dès qu’on prononçait le mot colocatioon, les agents mouftaient, alors…

    Crois-moi, couple = stabilité = moins de risques que vous vous sépariez au bout de trois mois = ça plaît aux agents immobiliers et aux propriétaires! 😉

  9. Tu cherches un appart : bienvenue dans un monde parallèle où les lois de la physique et de la rationnalité n’ont plus cours ! Il faut compter sur sa bonne étoile et prier pour qu’elle brille assez fort. Je me suis lancé dans l’aventure il y a bientôt 3 ans (pour acheter sur Toulouse) et connais bien le problème. May the Force be with you !

    @ Méchant chimiste : oué, c’est très très bas ce que tu as fait ^^ (heu,non non, chuis pas le mec de méchant chimiste hein… !)

  10. rhôôô, c’est meugnon, d’abord l’appart, après le mariage et les mômes.
    Ah bah non, suis-je bête. Ici c’est pire qu’en Californie. On n’a jamais eu le droit !
    Mais c’est meugnon quand même, hein !

  11. @ orpheus : Moi j’trouve pas ça « mignon » de se marier, mais juste très con. Après, c’est juste mon avis… Mais j’aimerais de toute façon avoir LE DROIT DE NE PAS ME MARIER ! Là j’ai juste pas le droit de me marier. Saisissez la différence ?…

    Dans notre cas, à notre arrivée à Lyon il y a un an, avec notre habituelle chance de cocus, on a trouvé en… une semaine, et sans chercher.
    Un copain était justement à Lyon lors de notre première visite, et il avait justement un couple d’amis qui voulait partir plus vite que prévu de leur appart. En plein centre ville (i.e. presqu’île), 80 m² avec double exposition, cuisine superbe… et 600€ de loyer.
    Venant de Paris, on ne savait pas si c’était un prix intéressant à Lyon ou pas (pas envie de faire les pigeons de parigots)… Eh bien non ! C’était juste pas cher du tout du tout et on avait juste une chance de cocus !

    Morale de l’histoire : ne vous mariez pas et prenez des amants !
    (et puis venez à Lyon, peut-être que la chance est contagieuse par voie orale…)

  12. « les papiers nécessaires ne sont même pas incroyables, c’est-à-dire qu’ils ne demandent pas le caryotype de mes parents ou bien que nous gagnions 11 fois le loyer, et qu’on verse deux ans d’avance. »

    Tu m’as fait mourir de rire Mat. Je suis moi même en recherche d’appartement et c’est tout à fait cela. A savoir que j’ai trouvé, mais on me demande deux garants (!!!), 2 mois de loyer (au lieu d’un légal) et mon 2eme garant doit demander à son employeur une attestation comme quoi il n’est pas sur le point d’être viré !!
    Ambiance… Il va adorer demander cela à son boss, j’en suis certain !

    Enfin ça devrait être bon, sauf que je ne veux pas y croire tant que ce n’est pas signé. T’as toujours peur dans ce cas qu’un type te passe devant en gagnant effectivement 11 fois le loyer…

    A suivre !

  13. Comme dab je profite d’un jour sans usine pour rattraper mon retard de lecture. Celui-là de tes billets m’a mis un peu de baume au coeur. Et le nom choisi m’a bien fait marrer.
    Un de mes amis qui gagne bien sa vie cherche pour un de ses fils (actuellement à l’étranger et qui donc ne peut chercher lui-même) un appart à louer et il me racontait les mêmes mésaventures de garants et garanties. Je me dis que si nous devions trouver ma petite famille et moi un appart. maintenant, nous aurions bien du mal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: