Conte de fées approximatif à l'intention des enfants malades

Rien que le titre, ça présage de bonnes choses. Mais là quand j’ai lu cette planche de Romain Dutreix au dos du dernier Fluide Glacial (N°389 – Novembre 2008), j’ai éclaté de rire. Et pourtant, c’est un humour à la psikopat assez « terrible » (dans tous les sens du terme). Mais un humour grinçant comme ça, lorsqu’il revisite un tel conte avec un regard aussi lucide qu’impitoyablement ironique, en devient irrésistible.

Romain Dutreix - Fluide Glacial N°389 Novembre 2008

J'aime 0

13 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: