« Sigur Rós » au Zénith

Je me suis dit « Ooooh on va y aller à la cool, pas la peine d’arriver en avance. Ils sont pas si connus que ça, et puis je ne pense pas que tous les gradins vont être ouverts ! ». Et puis, voilà quoi :

Sigur Rós au Zénith

Bon donc j’avais tout faux, et du coup on s’est retrouvé bien perché, mais on profite tellement bien de la scène au Zénith que c’était nickel. Le Zénith est vraiment une salle géniale pour offrir à plus de 6000 personnes un spectacle de qualité et sans de réelle mauvaise place. J’ai été particulièrement étonné de la qualité sonore irréprochable pendant tout le concert, et surtout concernant ce groupe et ce chanteur qui utilisent beaucoup d’instruments à la limite de la saturation. Outre cela, la voix de Jónsi qui part aussi allègrement dans le fausset, et son jeu de guitare carrément sauvage à l’archet sont autant d’occasions casse-gueule pour l’ingé son, mais force fut de constater que la régie était drôlement à la hauteur du challenge.

J’ai découvert Sigur Rós grâce à Freaky y’a quelques années maintenant. Et depuis, j’avoue que je me délecte autant que possible de ce son si unique et singulier de ce groupe islandais. Sigur Rós c’est beaucoup de mélodies, des paroles inaudibles en forme de mélopées à la beauté incroyable, et encore magnifiées par la manière de chanter de Jónsi, un truc à la Antony (and the Johnsons) ou à la Chris (Garneau ) selon les moments. Les paroles sont en islandais donc totalement décoratives pour la plupart des gens, ou même inexistantes et la voix du chanteur est plutôt à prendre comme un son supplémentaire, un instrument unique et magique qui vous emporte loin, loin, loin. Un son post-rock qui est pointu dans son usage des gimmicks du genre, mais ils utilisent aussi des accords plus classiques, des volutes électros ou des sons plus folklos, bref ça part dans tous les sens. Avec pour point d’orgue une sensibilité à fleur de peau et les décors de l’Islande qui s’imposent à mon imaginaire musical (mon clip perso que je me fais dans ma tête).

Le Zénith était donc blindé samedi dernier, et les Sigur Rós ont été simplement parfaits. Les choix de morceaux étaient plutôt habiles en donnant la part belle à quelques chansons connues du public, et finalement une surreprésentation de leurs chansons-avec-paroles en comparaison avec leur oeuvre (tant mieux pour un concert). Ils ont donné un spectacle superbe, visuellement et musicalement au top. Ni trop, ni trop peu, leur interprétation est très conforme aux disques tout en étant un brin décalée, originale et retravaillée. Les effets visuels étaient sobres, créatifs et tout en subtilité. La scène était plongée dans le noir, avec deux rideaux noirs latéraux, et un rideaux blanc central qui servait d’écran de projection. Il y avait aussi 7 gros ballons lumineux derrière cet écran, et qui apparaissaient en transparence (même lors de la projection s’ils étaient allumés). On peut se rendre compte de l’effet sur la vidéo suivante :


spacer

Les effets consistaient donc simplement en ces quelques artifices. Des ballons derrières un écran, de chouettes vidéos, et des éclairages vraiment bien dosés et soulignant très efficacement les musiciens et le chanteur. Il faut ajouter aussi un rideau de pluie… hé hé, soooo Mylène ! Voilà un exemple d’un de leurs tubes avec l’effet « pluie » : Sæglópur (à tes souhaits !), perdu en mer en français.


spacer

Je n’imaginais pas être autant ravi par ce concert qui était à mon avis une vraie réussite. D’ailleurs les applaudissements étaient très nourris, et nous avons eu droit à une fin de concert en apothéose.

Sigur Rós en concert au Zénith

J'aime 0

13 Commentaires

  • -_- C’est mon rêve de les voir en concert…Ahhhhh je t’envie plus que quiconque là. Mais je peux toujours prier, le jour où ils viendront à Toulouse….plus qu’à monter dans ton pays grisâtre….

    ps : il chante en volenska, pas en islandais donc personne ne peut comprendre… ^^

  • J’adore ce groupe depuis quelques années aussi ! Par contre ça doit être bizarre ce type de concert dans une aussi grande salle car c’est plutôt de la musique « cool » et « relaxante », alors qu’à un concert on y va plutôt pour sauter, crier et danser…. donc là j’ai un peu du mal à imaginer ^^

  • Jonsi chante en islandais ET en volenska ! Si si c’est possible de les comprendre (dixit un islandais bien sur). J’ajouterai que la première partie, For a Minor Reflection (un quatuor de jeunes islandais) se sont bien défendus avec une musique dense et plutôt prenante. Bon moment ^^

  • Je confirme, ils chantent en Vonlenska ET en Islandais, avec ce soir là (j’y étais), une forte proportion de chansons en islandais, dont les paroles sont, si si, tout à fait compréhensibles pour un islandais (ou quelqu’un qui a des notions solides d’islandais – langue complexe s’il en est). La salle était blindée, le concert magnifique, et le public conquis bien que calme, comme il se doit dans un concert de Sigur Ros (il se dit même que ca l’était encore davantage autrefois). Quant au Vonlenska, il est difficile de lui trouver une parenté phonétique avec le Cobayen : l’absence de sens réel dans les paroles n’est pas vraiment une invention de Magma et n’est pas non-plus, aujourd’hui, une exclusivité Sigur Ros (citons par exemple Enya qui en a pas mal utilisé). Ce n’est d’ailleurs pas ce que je préfère chez Sigur Ros, l’islandais étant une langue magnifique quand elle est chantée (seulement).

    J’espère en tout cas pouvoir les revoir un de ces quatre dans une salle plus petite, pour un concert plus intimiste. Car là, pour le côté intimiste et religieux, évidemment, c’était moins ça. Ca restera quand-même inoubliable.

  • Et quant aux ballons orange, ils me font invariablement penser au Weather Project d’Olafur Eliasson… qui est tout de même un formidable artiste – Matoo, profite donc du MoMA pour aller y voir des ses oeuvres !!! tu vas adorer…

  • salut Matoo,j’ai assisté au concert de sigur ros à Bruxelles,et j’étais…au premier rang à environ 3 mètres de Jonsi!!
    au début j’ai eu un peu peur pour la qualité du son mais il s’est avéré que c’était parfait .J’ai partagé ce moment avec mon mari et il restera gravé dans nos mémoire comme l’une des plus belles soirée de notre vie .J’adore ce groupe , bien que je ne les connaissent pas depuis longtemps ( je les ai decouvert lors du concert de radiohead à arras cet été , c’est dire…).Leur musique me transporte , me fait rêver , m’appaise et bien plus encore …

  • Je les ai découvertg à Arras et ils sont énormes! Les voir jouer en plein air avec le vent qui ajoutait à l’ambiance… Depuis je les écoute tout le temps!
    Mais Arras c’était court, et j’envie tous ceux qui ont vu un show en entier!!! Vive les islandais!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: