La cousine Circé de Polyphème

Polyphème narre une de ces histoires de famille qui touche forcément tant c’est joliment raconté !

J'aime 0

5 Commentaires

  • Si j’avais eu un peu d’élégance morale, le plaisir de me voir cité m’aurait suffit, j’aurais opté pour une autosatisfaction silencieuse… C’était mal me connaître. Pas d’élégance, pas d’humilité, bref : Matoo parle de moi et je me la pète grave…

    C’était Polyphème dans son instant Carla…

    Merci de votre attention.

    Merci Matoo.

  • Comme j’ai l’esprit mal tourné je verrais bien une de ses chaînes dont les blogs raffolent et qui dirait quelque chose comme :
    dans quel livre de chevet glisseriez-vous un mot à la mort afin qu’elle vous fasse signe trois jours plus tôt et que vous puissiez faire tranquillement vos adieux à tous vos bien-aimés (et voir une dernière fois votre notaire si besoin était) ?

    Belle histoire en tout cas. Merci pour le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: