Pornophiles

Temps de lecture : < 1 minute

Voilà Vinnie et Brice qui nous font tout un couplet sur le porno gay, ce qu’ils aiment beaucoup ou beaucoup moins. Ah là là, ça attire forcément les commentaires. Hé hé hé. Et cela remet aussi en exergue la préférence pour le bareback, et donc cette ambigüité dérangeante sur le discours de prévention…

7 Commentaires

  1. Quelle ambiguïté ? Du porno bareback, c’est d’abord du bareback. Certains peuvent distordre la réalité comme ils veulent pour leur petit confort intellectuel et se donner bonne conscience à peu de frais, mais il n’y a malheureusement aucune ambiguïté.

  2. Haaaaaa Matoo, quelque part je me doutais que ça allait faire parler donc je pense qu’ on n’a pas réussi à  s’empecher de parler ‘bareback’.
    Et notre cher Eric soutient haut et fort ses opinions, ce que je salue, ça nous fait du débat en plus, PARFAIT! 😉

  3. Bel échange en tout cas que celui de Brice et Vinnie.
    Le problème du Porno, c’est qu’il nous fait fantasmer des trucs qui, Vinnie le dit très bien, finalement nous déçoivent… Est-ce que le film bareback provoque, chez quelques uns, des « comportements à risque ». Peut-être, quand-même, non ?
    Quant à moi, bareback ou non, je ne fais aucune différence et le sonnet du trou du cul, co-signé Paul Verlaine et Arthur Rimbaud ne m’inspire pas tant que ça (les larmes de lait):

    Obscur et froncé comme un oeillet violet
    Il respire, humblement tapi parmi la mousse
    Humide encor d’amour qui suit la pente douce
    Des fesses blanches jusqu’au bord de son ourlet.

    Des filaments pareils à des larmes de lait
    Ont pleuré, sous l’autan cruel qui les repousse,
    A travers de petits caillots de marne rousse,
    Pour s’en aller où la pente les appelait.

    Ma bouche s’accoupla souvent à sa ventouse ;
    Mon âme, du coït matériel jalouse,
    En fit son larmier fauve et son nid de sanglots.

    C’est l’olive pâmée, et la flûte caline ;
    C’est le tube où descend la céleste praline :
    Chanaan féminin dans les moiteurs éclos !

    J’ai modesteùment écrit un texte sur le porno, à télécharger chez Leo Scheer :
    http://www.leoscheer.com/man/spip.php?page=man&id_article=52

    Si cela botte quelqu’un 😉

  4. @ Ouam-Chotte : « Est-ce que le film bareback provoque, chez quelques uns, des “comportements à risque” ».

    Dites-moi que je rêve… Au moins chez les comédiens, ça ne te suffit pas ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: