Joyeuse Fête Nationale des Pédés !

La Présidence de la Pédésexualité Française vous souhaite une joyeuse Fête Nationale !

La Présidence de la Pédésexualité Française

Quelques chers concitoyens et membres émérites de la gaytitude française, comme Colin Ducasse (Première Pédale de France) ou Orphéus, ont rappelé l’importance de la marche qui aura lieu dans quelques heures au coeur de la capitale. Je m’associe à leurs messages, et ne peux qu’insister sur l’importance de cette marche, sa symbolique et son impact médiatique, mais aussi la scansion aujourd’hui quarantenaire des émeutes de Stonewall de 1969.

En effet, et il y a d’ailleurs un chouette film sur le sujet, tout a commencé dans la nuit du 28 juin 1969 au fameux bar le Stonewall Inn. Les marginaux du coin ont été excédés d’une nouvelle descente de flics (avec humiliations et autres joyeusetés), et cela a donné lieu à des émeutes assez extraordinaires avec la police. Imaginer des travs, drags et autres tapioles se battre à coups de talons pailletés devait valoir le coup d’oeil. En tout cas, tout cela a démarré un mouvement d’émancipation, de libération et de lutte pour la reconnaissance, l’acceptation et l’égalité des gays et lesbiennes. En France, nous étions assez bien lotis avec mai 68 (avec un « Comité d’action pédérastique révolutionnaire » mouahaha) et la création du FHAR en 1971.

Et puis passé l’activisme politique « de base » (de gauche évidemment, il ne faut pas l’oublier), il y a eu le Sida, et assez incroyablement c’est certainement cette épidémie si meurtrière qui a été un autre vecteur fort de notre émancipation. Je me demande souvent ce qui ce serait passé sans cela… Les gays, dans les années 80, étaient déjà organisés et plus ou moins visibles (pour qui savait lire entre les lignes et voir entre les buissons). Après, ce sont les années 90, et dès 1994 j’ai fait mon entrée sur la piste. Je peux alors commencer à témoigner « directement », et cela me donne donc 15 ans de vie gay !!!

Etrangement, alors que je prône le militantisme et que je pense que la conscience politique est le fer de lance de notre aventure, je crois que c’est bel et bien le marketing qui a été notre sésame des années 90. On a vu en effet dans le milieu des années 90, des marques, des modes, et donc des business plan se construire sur cette niche (qui est un sacré segment en fait). A l’exemple des US et de leur modèle communautaire plus ou moins réussi (comme d’habitude, il y a des avantages et des inconvénients), les gays se sont montrés, structurés, organisés, et sont devenus des consommateurs grandement appréciés et courtisés.

Finalement, c’est le mélange du tout : politique, médiatique, économique, qui nous conduit à une meilleure situation aujourd’hui. Mais comme dans toutes les situations intermédiaires et charnières, c’est bien la transition qui est la plus difficile. Et nous vivons une époque fragile avec des clivages qui se créent, des fossés qui se creusent et potentiellement des violences en ébullition. Je pense aux messages terribles après le PACS ou le mariage de Bègles, ou plus simplement les actes d’homophobie que nous voyons fleurir tous les jours. Je suis toujours plus abasourdi quand je réalise que tous mes collègues sont parfaitement au courant de mon homosexualité ou même de l’existence de mon chérichou, tout en constatant que cette même homosexualité sera certainement le premier rempart de mon évolution professionnelle actuelle. Hu hu hu.

Bref, le combat n’est pas terminé. Et il faut aussi veiller aux récupérations des bien-pensants de tout bord. Nous avons été identifiés et plus ou moins acceptés par la majorité de la population, mais selon un schéma bien normé et hétérocentré. On sent bien la tentation d’imposer un nouvel ordre moral homosexuel, et il est tout trouvé avec son modèle propret et bien lisse. Je refuse et réfute totalement cet état de fait.

Pour moi le mouvement homo est avant tout celui de la différence et de son acceptation, et il est donc valable pour toutes les orientations sexuelles, et toutes les sexualités. Il ne s’agit plus de trouver un modèle, mais de respecter la volonté d’autrui (dans les limites légales évidemment) quelle qu’elle soit. Chacun trouve son bonheur comme il l’entend après tout. En cela, j’étais très fan des mouvements « tordu(e)s » et autres, qui revendiquent carrément leur rejet de la « bonne image ».

Le revers de cette plus grande acceptation de l’homosexualité, mais aussi un signe positif malgré tout, c’est « Steevy ». Voilà, on a aussi nos teubés de droite mononeuronaux, et il faut à présent assumer cela. Ce n’est pas plus mal, car cela montre les limites de la communauté. Or je pense qu’à terme les homos ne devraient qu’être des français comme les autres, pour le moment nous sommes des citoyens de seconde zone. Le plus horripilant est certainement de voir des pédales jouer les anti-militantes, et les entendre prôner la bonne image ou l’assimilation à tout prix. Si on met le doigt dans ce piège, c’est la catastrophe assurée.

Encore une fois cette années, fuck la bonne image. Nous sommes des citoyens comme les autres, et nous aspirons aux mêmes droits et devoirs. La Gay Pride est importante car elle est un instrument de visibilité, et dont la désinformation n’est pas si néfaste au mouvement. Cette manifestation est la seule chose qui fait réaliser à tous les gens de notre pays à quel point les homos et leurs ami(e)s sont nombreux, dotés de multiples facettes et heureux à leur manière. J’aime cette marche car elle fait autant voler en éclats les clichés, qu’elle nous en recolle une bonne couche. C’est bien, je n’ai pas honte des clichés, ils sont réels et réalistes, et l’acceptation n’est pas celle d’une catégorie dite supérieure ou correspondant à certains critères. Non, il s’agit bien d’une fierté d’être soi-même, à l’aise dans ses baskets, et épanoui dans sa vie familiale, amoureuse, sexuelle ou professionnelle.

We’re here, we’re queer, get used to it!

Marche des fiertés LGBT 2009

PS: J’espère que je vais retrouver mon couple paramnésique de l’année dernière !!! Sont-ils toujours ensemble ? Toujours aussi musclés ?? Toujours sur le même spot ?? Que d’interrogations passionnantes et de suspense dévorant !!! Mouahahah.

11 Commentaires

  1. J’te pique le logo « liberté-égalité-fraternité » pour mon profil fesse-bouc. 😉
    Bonne fête nationale à toutes les tapioles et à toutes les gouines ! :rigole:

    PS : La captcha, c’est 0007 ! Dingue, non ?

  2. J’a-dore ! On dirait un discours patriotique de blockbuster américain 😀

    Je serai là ! Pour nos ainés qui se sont battus en talons et paillettes ! Pour nos ainés qui se sont embrassés dangereusement dans la rue avec leurs moustaches ! Pour nos ainés qui arboraient fièrement leur bandana code-couleur !

  3. tiens, curieux, après avoir déposé un commentaire la page n’a pas rechargé et paf, « impossible de trouver la cible ».
    pourtant j’ai pas foiré le code anti_spam… ou alors un tout petit peu :gene:

  4. Pour la vision paramnésique, il faut quand même relever l’évolution notable :
    – 2007 : en treillis déjà, mais on aperçoit un bout de caleçon
    – 2008 : en treillis encore, mais braguette ouverte, pas de calecon en vue
    – 2009 : pas avec le même mec, et une chaîne cadenassée au cou

    Pas de doute, il bouge d’une année à l’autre 🙂

  5. Une bien jolie « Marianne » ma foi! 😉 Et en plus, les couleurs d’origine y sont, agrémentées des autres couleurs de l’arc-en-ciel. Jolie trouvaille! 😉 Ce devrait être le logo du Ministère des Diversités s’il existe!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages