De l’utilité des homosexuels pour conduire leur FAP

[Via Tambour Major] Alice Sapritch, immense FAP* des années 80, nous apprend au jeu de la vérité, sous l’œil peu amène de Patrick Sabatier, pourquoi elle fréquente beaucoup d’homosexuels. Hu hu hu.

*FAP = Fille à Pédé évidemment. (Mais je sais qu’il faut faire des rappels de temps en temps.)

J'aime 0

8 Commentaires

  • Je me souviens de cette émission (ça ne me rajeunit pas…), évidemment Patrick Sabatier était nul et, évidemment, elle était très très classe!

  • Je crois aussi me souvenir de cette émission. Alice, quel talent !

    Il y avait aussi cette incroyable pub pour Jex Four et, bien sûr, la Folie des Grandeurs et Folcoche !…

    Merci pour ce lien.

  • Cher Matoo, je veux pas jouer les pisse-froid ni dire du mal d’Alice Sapritch, mais enfin, elle ne demande pas « le sexe » de ses amis (pour « préférence sexuelle » sans doute), ils sont célibataires mais ils sont deux, ils ont des métiers amusants, tout ça est un peu foireux. Mais OK, ça n’enlève rien à une sorte de courage bon enfant.

  • Moi je trouve ça drôle, qu’elle balance des clichés pour répondre à la question. Dans un autre contexte, aujourd’hui par exemple, je pense que ça le ferait moins mais là, si.

  • @Jean-Paul Tapie
    trouver ça drôle prouve qu’on a un tant soit peu d’autodérision
    rire aux clichés est une faiblesse bien pardonnable
    et répondre par un autre cliché tout aussi é*culé
    « Faut-il qu’ils soient en manque d’amis et de reconnaissance ! », c’est drôle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: