37

Me voilà en vadrouille à New York pour me remettre enfin au blog. Mais il faut dire (pour ma défense, huhuhu) que j’ai eu quelques dernières semaines vraiment difficiles. Je commence à récupérer et à faire quelques nuits réparatrices. En effet, pour la centième fois je change de boulot tout prochainement. Et je suis là à NYC justement entre deux jobs. Sans mon chérichou malheureusement qui ne pouvait pas avoir de congés, mais en très bonne compagnie avec mon Diegito à qui je rends donc visite. Il a quitté Bruxelles il y a presque un an pour s’installer dans cette ville de dingos. À lui les égouts qui fument, les taxis jaunes et les Musicals de Broadway !!

Mais bon un post numéroté comme cela, je n’en fais que mon deux choses : mon anniversaire et celui de cet humble carnet. 37 c’est donc mon nouvel âge canonique, et comme le dernier, je ne l’ai pas célébré en grandes pompes, pas du tout même. Bah c’est juste que ça me fait grave chier de prendre des années dans la gueule comme cela sans prévenir, et depuis quelques années, il me faut toujours deux ou trois avant avant d’assumer un passage de jalon. Je ne vous dis pas comment vont se passer mes 40 ans !!! C’est con parce que l’on ne peut pas dire que je vive cela tellement mal. Je ne suis pas non plus un jeuniste ou nostalgiques de mes vertes années. Mais cela me fait juste chier de ne plus être jeune, et d’être en plus malade, et mal en point (la rate qui se dilate et tout), et bref de filer droit vers la tombe. Ok ok ok, je sais je n’y suis pas encore, et il me reste quelques heures encore devant moi. Mais c’est un sentiment et un fait instinctif que je ne peux pas ignorer, même si je le recouvre sagement d’une bonne couche de bon sens et de refoulement de grande personne.

Je change juste de boulot donc j’ai encore quelque attraits pour mon monde professionnel (j’en viens à fort douter du double sens pernicieux et vicié de cette assertion), et vraiment je ne suis pas malheureux du tout. En premier chef d’ailleurs surtout parce que je suis très heureux en amour, et que je ne connais pas d’autre source de bonheur que celle-ci (bah oui hein). Donc ils vont bien devoir se passer ces satanés 37 balais !!! Bon au moins le chiffre me plait ! Hu hu hu.

Allez à la revoyure… New York (sous la pluie battante) m’attend !!

20130607-120447.jpg

J'aime 0

7 Commentaires

Répondre à Philoo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: