Mariage des Biboux

Le jour où je suis devenu M. Watoo-Ducasse

[Truc posté le 13/03/2015, mais remis à la date originelle ^^]

C’est dingue de se dire que 10 ans de cela, j’expliquais déjà que c’était le mariage ou rien selon moi ! Je n’ai jamais été un fan du PACS (me concernant évidemment) qui était pour moi plus un truc fiscal qu’autre chose. Le mariage était important pour moi parce que c’est le même acte qui a uni mon pôpa et ma môman, et parce que je ne vois pas pourquoi mon couple serait différent du leur. Mais au-delà du concept même, je n’étais pas spécialement un promoteur du mariage en tant que tel. J’aime l’idée du jour spécial et de ce rassemblement parfois hétéroclite de la famille et des amis. J’aime aussi le sacrement républicain (oxymoron…) et sa reconnaissance par la société. Mais l’amour n’a pas forcément à être sanctionné de cette manière, et le mariage sent aussi la naphtaline et des valeurs morales bien merdeuses.

Ce qui a changé ? Ce serait si romanesque de dire que c’est chérichou qui a changé la donne, mais en réalité non. On se dit depuis 8 ans régulièrement qu’on se veut pour mari et mari, mais c’était plus une boutade amoureuse qu’autre chose. Ce qui nous a bouleversé c’est cette période dingue qui a accompagné le vote à l’Assemblée Nationale du Mariage pour Tous. La Manif pour Tous et cette levée de boucliers de tout ce qui sent le souffre en France m’ont fait me sentir terriblement mal. J’ai vraiment été atteint par cette haine, cette manipulation consistant à nier l’homophobie ou à asséner avec une fausse humilité et un respect déguisé les pires horreurs. On a eu droit aux mêmes assertions dégueulasses que lors du PACS, époque qui avait déjà vu les fascistes de tout poil se réveiller, mais en 2013 internet et les réseaux sociaux ont encore agi comme un extraordinaire amplificateur.

La beauté du web a aussi consisté, comme toujours, à nous déprimer profondément des propos de certains, et à nous émerveiller sincèrement d’autres. Je pense que les audiences des retransmissions vidéos de l’Assemblée Nationale n’ont jamais autant crevé les plafonds, et ça a été une période très intense. Sa conclusion heureusement fut très positive, mais quand on compare à la manière dont ça s’est passé dans les pays voisins… Je me remémore la fête pour le mariage gay en Espagne il y a dix ans…

Pour se réconforter, il reste ce formidable florilège de Christiane Taubira, qui a gagné ses galons de Grand Commandeur de la Présidence des Pédés (c’est moi qui donne les décorations, arf). Si nous devons avoir de la reconnaissance pour une personne c’est bien elle. Et c’est fou mais sans elle, je pense que la loi était sérieusement en péril.

Résultat, après avoir manifesté, avoir subi l’opprobre de la Manif pour Tous et ses sbires, avoir entendu les incroyables argumentations des opposants dans l’hémicycle, on était à peu près certain d’une chose : il fallait se marier !

Lire la suite >>

J'aime 0

27 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: