Berlinoscopie

Bahnhof Zoologischer Garten

Quelques jours à Berlin pour le boulot, pas vraiment le temps de faire du tourisme mais bien de prendre quelques clichés clichés. Après, on a tous nos idées reçues ou image d’Épinal pour cette ville, pour moi c’est étrangement celle d’en-tête qui me vient tout de suite avec le fameux Wir Kinder vom Bahnhof Zoo, un roman phare des années 80 que toute ma génération a lu. « Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée… » qui se passe dans le quartier de cette gare, haut lieu de la drogue et de la prostitution à l’époque (et encore un peu aujourd’hui il me semble). Donc à chaque passage à Berlin, la photo de la Bahnhof Zoologischer Garten est un truc presque obligatoire pour moi.

De même, l’emblème le plus reconnaissable de la ville c’est la tour de télévision, la Fernsehturm, un vocable que je n’arriverais probablement jamais à prononcer correctement. Il y a aussi le Berliner Dom (1894) qui est sans doute le monument qui a survécu à la seconde guerre mondiale et qui est le plus impressionnant de la ville.

Fernsehturm et Berliner Dom

Fernsehturm et Berliner Dom

Fernsehturm et Berliner Dom

Dans le même quartier, j’adore cette fontaine avec un Poséidon/Neptune (Reinhold Begas en 1891) plus dramaqueen que jamais !!

Fontaine de Poséidon/Neptune (1891 - Reinhold Begas)

Fontaine de Poséidon/Neptune (1891 - Reinhold Begas)

Et ce que j’aime par-dessus tout ce sont les quelques restes de design des années 70, qu’on retrouve aussi encore un peu dans les transports parisiens (mais seulement quelques bribes aujourd’hui). Et là j’ai particulièrement tripé sur un passage souterrain du S-Bahn avec ses piliers orange vifs et surtout des éclairages circulaires avec des palettes directement importés des années 70.

Passage souterrain du S-Bahn au design années 1970

Passage souterrain du S-Bahn au design années 1970

Passage souterrain du S-Bahn au design années 1970

4 Commentaires

  1. C’est vrai que c’est un peu chaud la prononciation allemande
    (mais bon : Fern / tzé / tourm)

    Instant coup de vieux : quand je suis arrivé à Berlin en 2006, le magasin Métro qu’on voit sur ta photo prise du pont de Warschauer Strasse n’existait pas, c’était encore un terrain vague.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages