Estèf esthète enquête en quête

(Oui je sais, je me fais plaisir avec mes titres d’article. Que voulez-vous, certaines choses ne changent pas.)

Un homme s’était arrêté. Le contact fut bizarre, un frottement éjaculatoire inédit et qui ne me laissera comme souvenirs que celui d’avoir joui à demi-nu dans la cour des rois et empereurs de cette nation prétentieuse et aussi celui de ces rats qui trottaient incessamment d’un massif à l’autre et se nourrissaient sans doute des humeurs qui jonchaient le sol entre les préservatifs et les mouchoirs en papier.

[source]

3 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative:  
:scratch: 
:wacko:  
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose:   
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail:   
:-(     
:unsure:  
;-)  
 
Partages