1 Commentaire

  1. C’est un bazar assez effrayant. Les joujoux ne sont pas toujours si bienveillants que cela il n’est qu’à se rappeler la nouvelle d’Agatha Christie « la poupée de la couturière »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Poup%C3%A9e_de_la_couturi%C3%A8re

    Toutefois cette nouvelle a une morale : l’affreuse et terrifiante poupée ne demandait en réalité qu’à être aimée !
    Une heureuse année à toi, Matoo ; ainsi qu’à ton mari, ta famille, tes amis et tes chattes !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: 
 

+ 2 = 4