Dans un pays laïc, il n’y a pas de blasphème

J’aime bien quand des « anciens » font montre d’une telle sagesse et simplicité, un peu comme quand Robert Badinter s’exprime sur des sujets actuels. Evidemment tout n’est jamais à prendre pour argent comptant, mais c’est souvent plus que nécessaire de les écouter avec attention.

A méditer, donc.

J'aime 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: