Pompiers du matin, pas chagrin

Ce matin en arrivant au boulot, y’avait 5 pompiers de Paris dont deux bombes incendiaires frôlant l’indécence. J’étais en train de mater leurs popotins idoinement moulés dans leurs treillis avec un bonheur non dissimulé, quand ma voisine d’ascenseur me chuchote « oh là là, il doit y avoir quelqu’un pas bien dans l’immeuble ». J’avais même pas percuté. JE SUIS UN MONSTRE !!!!

J'aime 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: