S’imposer

On n’arrête pas de voir des initiatives pour soutenir l’hôpital et les soignants, et c’est vraiment chouette. En temps de crise, mesures désespérées et mouvements d’espoir sont aussi ce qui redonne un peu de foi en nos prochains. Mais on voit aussi des drôles de choses comme des services publics qui se mettent à faire des quêtes en ligne pour récolter de l’argent, ou pire le ministre du budget qui propose même d’officialiser cela et d’avoir une campagne de financement participatif pour redresser la France.

Il est inadmissible de voir des choses pareilles, alors que c’est l’impôt et sa redistribution dans la société qui doit régir ce genre de chose. Non seulement c’est efficace, économique mais en plus c’est l’essence même de notre vie en République. Si on doit retourner aux dames patronnesses, non merci ! On ne demande pas la charité, mais bien un service public correctement financé et opéré.

J'aime 0

4 Commentaires

Répondre à Matoo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: