17

Temps de lecture : < 1 minute

Rhoooo mais c’est pas vrai, j’ai encore raté mon bloganniversaire !! Tous les ans c’est pareil, c’est le 3 avril, et j’y pense quelques jours avant, et puis hop ça passe à la trappe. C’est drôle que je me sois remis au blog par le plus grand des hasards quelques semaines avant le confinement. Et pour le moment, je garde le rythme, même si je poste pas mal de petits riens, photos Instagram ou blagounettes du ouaibe, mais j’aime bien cette approche de poster avant tout. L’écriture appelle toujours l’écriture…

Si je jette un coup d’œil aux archives, c’est assez explicite. ^^

Eh bien, pour cette 17ème1 année qui débute en plein confinement, je ne vois qu’une situation idéale pour bloguer. Et puis il faut bien que j’atteigne les 20 ans, et puis après les 25 et tout et tout.

Alors joyeux bloganniversaire à moi. Hu hu hu.

Notes de bas de page

  1. Bon en vrai c’est la 18ème hein, mais c’est assez contre intuitif. ^^
J'aime 2

10 Commentaires

  1. Ben pourquoi c’est contre intuitif? Quand tu fêtes ton 1er anniversaire, tu termines ta 1ere année sur terre. Je ne vois pas ce qui n’est pas intuitif. Ce jour la tu commences ta 2eme année qui se terminera le jour de tes 2 ans, etc. Du coup dire que ton blog commence sa 17e année le jour de son 17e anniversaire alors qu’en fait il vient de la finir ca me parait bizarre.

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi, et je fonctionne aussi comme ça. Mais le commun des mortels associe l’anniversaire avec un commencement plutôt que comme la sanction d’une année passée. Donc quand on a 17 ans, on a tendance à partir de ses 17 ans à la considérer comme la 17ème année… Je sais que c’est faux et tout et tout. :wacko:

      1. « Je sais que c’est faux  » => tu préfères donc faire le nivellement par le bas
        « le commun des mortels »=> tu considères les lecteurs de ce blog comme le commun des mortels? :p

  2. Matoo,
    Comme je te l’ai dit ailleurs : heureux bloganniversaire !
    Ce qui m’a surpris, c’est que je te lis alors depuis le début…
    Je continue, moins assidûment il est vrai, à goûter ta manière de dire si bellment les choses.
    Bisous.
    Ben

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: