Iwak #3 – Épais, massif (bulky)

Temps de lecture : < 1 minute

Sur une idée de la fée Kozlika, voilà Iwak (Inktober with a keyboard ^^ ). Un mois d’écriture sous contrainte à la manière de tous ces dessinateurs qui publient de chouettes dessins sur les Internets.

Du premier coup d’œil, je me suis dit « ouh là non, ce n’est pas mon style ». Mais j’étais le sien, et j’ai été touché de son attention et ensuite de son assiduité, allant jusqu’à l’opiniâtreté, mais avec une délicatesse et une finesse qui contrastait tant avec ce corps massif et large. J’ai cédé avec joie, et j’ai découvert ce jour et cette nuit le bonheur de se sentir tout petit dans les bras d’un colosse de ce genre. Sa carrure était aussi impressionnante et musculeuse que son attitude et ses gestes d’une tendresse absolue, ses caresses étaient comme un souffle chaud sur la peau. C’est depuis lors que je ne présage de rien lors d’une rencontre, aussi éphémère soit-elle.

J'aime 2

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: