Iwak #16 – Fusée (rocket)

Temps de lecture : 2 minutes

Sur une idée de la fée Kozlika, voilà Iwak (Inktober with a keyboard ^^ ). Un mois d’écriture sous contrainte à la manière de tous ces dessinateurs qui publient de chouettes dessins sur les Internets.

Dans cet exercice quotidien, j’essaie d’abord de jouer en association d’idée, et ensuite je brode, ce qui est finalement un truc assez facile pour moi. J’écris, et puis j’écris, et j’écris. Eh bien, lorsque je vois « fusée », je pense à Tintin, et plus spécialement à Objectif Lune et On a marché sur la lune. J’ai adoré lire Tintin quand j’étais enfant et ado. Au fur et à mesure, on a eu tous les albums, et je les ai tous lu des dizaines de fois. Je me souviens des remarques de mon père sur Tintin au Congo, il ne voulait pas que je lise ça sans les explications du contexte colonial et raciste, et surtout avec des scènes qui l’étaient explicitement. J’avais moi-même été marqué par ça :

Entre le nom « Boule de neige » et le parlé…

Mais j’ai été émerveillé par la plupart des histoires, et l’exploration spatiale à la Tintin était parmi mes favorites. La fusée qu’il emprunte pour se rendre sur la lune est un de ces objets mythiques qui est très facilement reconnaissable, et qui est pour moi l’image même d’Épinal de la fusée. L’autre image qu’il me reste ce sont évidemment Dupond et Dupont qui sont malades à cause d’un médoc étrange qui leur fait pousser les cheveux avec plein de couleurs.

On leur coupe ça pour les soulager, et je me rappelle de leurs sorties spatiales très viriles, toujours très viril de toute façon le couple Dupont et Dupond. :huhuchat:

J'aime 1

4 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: