Les gens qu’on aime : #4 quelqu’un qui a changé le cours de notre vie

Temps de lecture : 2 minutes

Dr. CaSo a lancé un défi : écrire un article par jour sur les gens qu’on aime. Et comme j’aime bien des gens, et que j’aime bien écrire, et que j’aime bien Dr. CaSo, je vais m’y coller.

Ce n’est pas évident de recenser ce genre de chose, mais au final des rencontres qui infléchissent durablement et sérieusement le cours d’une vie, on s’en rappelle. Et là en l’occurrence, j’ai vraiment en tête une double rencontre, à la fois synchrone et disjointe. Stéphanie et Olivier. C’est étonnant, on n’a jamais vraiment traîné tous les trois ensemble, mais j’ai nourri avec eux une amitié très sincère et féconde pendant nos quelques années d’étude. On s’est perdu de vue, après quelques années, mais je pense toujours à eux avec beaucoup d’affection et de considération.

J’ai rencontré les deux dans le cadre de mon IUT en Génie Electrique, et on avait le point commun d’être complètement en décalage avec ce cursus. Un peu scientifiques et pas mauvais ok, mais alors tellement dans d’autres sphères plus artistiques ou carrément extraterrestres. Stéphanie m’a beaucoup fait lire, et m’a fait comprendre que j’avais le droit d’avoir une opinion. C’est con hein ? Mais c’est majeur, surtout lorsqu’on manquait de confiance comme je pouvais le vivre à l’époque. Olivier m’a fait découvrir la musique contemporaine, des trucs complètement barrés, et m’a emmené dans le Marais pour la première fois. Il m’a fait partagé son attitude, carrément avant-gardiste pour l’époque, qui pourrait être qualifiée aujourd’hui de gender queer pansexuel fluide ! Inutile de dire qu’il dénotait dans les couloirs de l’université, et ce n’est pas tant dans son apparence extérieure que pour absolument tout ce qui émanait de lui. Vraiment il s’agissait de deux êtres rayonnants et irradiants pour moi, et je crois que c’était aussi leur amitié à mon égard qui m’a fait du bien. Que des personnes que je trouvais aussi incroyables, intelligentes et sensibles, s’intéressent à moi, pour ce que je leur offrais en retour, fut un tournant important dans ma vie.

J'aime 0

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: