Les gens qu’on aime : #16 quelqu’un qui a les cheveux noirs

Temps de lecture : 2 minutes

Dr. CaSo a lancé un défi : écrire un article par jour sur les gens qu’on aime. Et comme j’aime bien des gens, et que j’aime bien écrire, et que j’aime bien Dr. CaSo, je vais m’y coller.

Ce n’était pas facile de trouver la personne idoine, mais je n’ai pas voulu faire l’impasse ou modifier le thème, même si je permets souvent de l’interpréter. Et puis en réfléchissant un peu, je me suis dit qu’il y en avait un qui me venait naturellement en tête. Mais bon, soyons honnête, on aurait du mal à choisir entre les trois en harnais plus haut non ? Eh bien malgré tout, je vous propose de vous concentrer sur celui du milieu, cela vous donne un première idée de mon brin de brun.

Mais ajoutez à cela des yeux à s’en damner… (En plus, chaque fois que je le prends en photo, il fait exprès de me jeter son regard de braises !!)

Et dernièrement, c’est la libération des bouclettes noires, et c’est pour cela que j’ai pensé à lui. Comme beaucoup il s’est coupé les cheveux courts pendant pas mal de temps, alors que ses cheveux longs sont synonyme d’une avalanche de bouclettes irrésistiblement charmantes. Et en ce moment, notre Raphaël c’est plutôt ça :

Ah bah oui oui, c’est pas de la gnognote hein. Ce n’est pas de la roupie de sansonnet comme disait ma grand-mère.

Alors c’est sûr ce n’est pas difficile de bien l’aimer avec ses boucles brunes, mais il a plein d’autres choses à offrir. C’est injuste d’ailleurs qu’un si joli garçon ne soit pas stupide, pour compenser un peu. ^^ Je l’aime beaucoup parce qu’il a toujours été chouette avec moi. Alors que justement des jolies personnes comme cela ne me calculent souvent pas (je ne leur en veux pas hein, c’est la vie, hu hu hu), Raphaël est toujours venu me biser. Que ce soit en boîte, dans un bar du Marais, à la Pride ou à une soirée chez quelqu’un, jamais il ne m’a snobé. Et ce n’est pas non plus comme nombre de ses corelijoligionnaires avec qui cela m’a souvent beaucoup fait rire : les mecs qui t’ont rencontré dix fois mais qui continuent de te demander ton prénom en se présentant, et en disant « On ne s’est jamais rencontré je crois ? ». Et le pire c’est qu’ils sont souvent sincères. Hu hu hu. ^^

Raphaël c’est un brun, que j’aime bien bien.

J'aime 1

5 Commentaires

  1. Ce garçon est magnifique. Je ne le connais pas beaucoup mais comme toi j’ai toujours été touché qu’il soit gentil avec moi. (Il faut que l’on trouve un nom à ce complexe idiot que nous partageons toi et moi).

    C’est pour ça que très souvent je lui réponds qu’il est mon « Préféré ». :coeur:

  2. C’est rigolo, parce que j’ai beaucoup lu ce blog à un époque où je découvrais mon homosexualité (on va dire 17-22 ans).

    Je crois que j’étais tombé sur le blog de Florian qui m’avait mené au tien, à Coxx* que je lisais religieusement (paix à ses âmes), puis à celui d’Arthur, de Gonzague, et même à celui de Guillaume (Gyom)… Toute une constellation de gens que j’ai plus tard rencontrés, avec qui j’ai parfois forgé des amitiés très fortes et surtout passé moult soirées en essayant d’éviter de fangirler trop fort.

    En voyant cet article qui me touche beaucoup, je ne peux pas m’empêcher de repenser à celui que j’étais, habitant notre cher (?) Val d’Oise (9-5 woop woop), sur sa connexion internet bancale, à rêver de rencontrer ces gens-là, d’avoir des histoires de cœur et de cul tout comme eux, et de tout déverser sur un journal « extime » que tout le monde pourrait consulter… Il serait bien surpris et tellement flatté de figurer ici !

    Même si les années ont un peu distendu les liens, je suis heureux de t’avoir toujours à portée de clic pour s’envoyer quelques bribes de nouvelles, un petit message de soutien quand on sent une baisse de forme, et garder un œil sur ce qu’on devient.

    Et (désolé pour le côté démago mais c’est l’occasion de le placer quand même) merci à toi et à toute une génération de pédéblogueurs qui m’ont permis de découvrir qu’il y a une vie tellement, tellement plus belle après l’adolescence dans le placard en banlieue !

    :bisou: :bisou: :bisou:

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: