Ciel mordoré et mouettes alignées

Temps de lecture : 2 minutes

Quand j’ai vu qu’il faisait encore aussi froid mais beau, j’ai décidé de faire une pause dans l’après-midi, et de bosser plus tard le soir. J’ai bien fait car la lumière était absolument splendide, bien rasante et dorée comme pour les belles journées d’hiver. Le parcours n’a rien d’original si vous suivez un peu mes pérégrinations ici.

D’abord un tour dans mon jardin, celui du Palais Royal en l’occurrence, où la neige a bien persisté sous forme d’une fine couche de glace bien dure et glissante. D’ailleurs moi qui ne regarde jamais devant moi, mais toujours la tête en l’air ou sur les côtés, j’ai failli me planter une bonne poignée de fois. ^^

Je voulais aller voir la Seine et ses quais inondés, donc je suis passé comme d’habitude devant la pyramide du Louvre. C’était marrant de constater que la neige était encore présente du côté « ombre » de la cour.

Et puis, les quais donc, où en effet on pouvait constater que la Seine était drôlement haute et les quais absolument pas praticables.

Mais le plus drôle, c’est un peu plus loin avec cette vue que j’adore du Pont-Neuf. On a habituellement les voies sur berge à cet endroit, et il y a une rambarde juste en bord du fleuve. Il ne reste plus que cette rambarde et quelques poubelles qui émergent, mais en revanche des dizaines de mouettes se sont installées pour profiter du coucher de soleil (sans doute pour profiter des derniers rayons qui les réchauffent un chouïa). Elles sont vraiment toutes serrées les unes contre les autres, et de loin leur alignement systématique est très impressionnant.

J'aime 0

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: