Des splatchs et un coucher de soleil

Vous le voyez à mon sourire, je suis assez content d’être arrivé en Bretagne, et de ne plus avoir à supporter la pollution parisienne ou les bruits de voiture. Avec cela, des vagues et un peu de soleil suffisent à parfaire ce début de vacances.

Certain·e·s m’ont demandé si on faisait garder les chatounettes, mais que nenni !! Elles ont pris le tégévé, et nous ont suivi, bon gré mal gré, dans notre retraite à Clohars-Carnoët. En quelques minutes, elles ont retrouvé une maison qu’elles commencent à bien connaître, et comme on n’a pas d’invité, c’est un peu plus facile pour s’adapter. On ne change pas une équipe qui gagne, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, le temps était toujours aussi clément, et les vagues un peu moins fortes, mais avec un tel coefficient (106 là), on finit toujours par avoir un joli spectacle. On est allé au même endroit qu’hier, mais on a parcouru un peu plus loin le chemin côtier pour s’isoler un peu, et on resté jusqu’au coucher de soleil. On a donc rabioté une heure sur le couvre-feu, mais sur un chemin de randonnée vide, en plein vent et avec des transports totalement individuels, j’ai trouvé que ça restait raisonnable. Bref, de toute façon je ne cherche pas du tout à me justifier, ni l’absolution. ^^

Il y a en ce moment ce changement dans l’air assez singulier, on y voit encore les stigmates de l’hiver, mais déjà un radoucissement printanier, et quelques traces optimistes.

Et donc encore des vagues de cette belle couleur glaz, et un spot idéal qui nous a bien occupé !!

En cette saison, le soleil ne se couche pas encore dans les terres, et on arrive facilement à trouver des endroits sur la côte où il se couche dans l’océan, et idéalement près des vagues. Je suis allé bien au bord pour saisir quelques moments sympas, et j’ai fini par être bien arrosé mais je l’avais bien cherché. Et aucun regret, c’était tellement beau et je suis content d’avoir un peu capturé le moment.

Mon mari m’a mitraillé ce soir, donc je vous mets en plus quelques photos de moi, une fois n’est pas coutume. Vous voyez, j’étais près des vaguelettes, hu hu hu. ^^

J'aime 2

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: