Arya en Bretagne

Autant on peut avoir quelques difficultés d’adaptation avec Sookie, autant Arya se fait à l’arrivée en Bretagne en 5 minutes. Et là, ça va très très bien. Sookie est aussi de plus en plus à l’aise mais préfère rester dans notre chambre, ou mieux dans le grenier, ou mieux encore au fond du grenier, sous le lit et sur une vieille tente Quechua 2 secondes. ^^

Arya passe la journée à descendre nous voir pour nous inciter à monter faire la sieste avec elle et Sookie. Elle lance d’abord un petit miaulement pour attirer notre attention, puis nous attire vers les escaliers, se fait caresser entre les barreaux, et monte marche après marche. Et hop, en deux temps trois mouvements, on est dans la piaule avec appel de la couette inclus.

Ce matin, j’ai été réveillé par un moteur de Harley comme dirait Linda Lemay. C’est à dire par les ronflements de mon cher et tendre, sachant que je teste plusieurs méthodes (caresses, coups, retournement, bisou, mots gentils puis insultes, dans cette ordre ^^ ). Ce matin, il était inutile de persister, mais l’avantage de la maison de Bretagne c’est qu’il y a une chambre adjacente, et même celle du grenier.

La chambre d’à côté étant occupée par la frangine du chérichou, j’ai migré à l’étage supérieur, chez Madame Sookie. Rapidement, les deux félines copines m’ont rejoint sur la couette, et je me suis rendormi à coups de ronrons intensifs.

En me réveillant, le soleil rayonnait largement sur les fenêtres de toit, et Arya prenait une jolie pose juste pour moi.

Après, ayant constaté que j’avais ouvert les yeux, j’ai été sommé d’aller remplir la gamelle de croquettes. Faut pas déconner non plus !!!! ^^

J'aime 2

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: