He is what he could have been

Temps de lecture : < 1 minute

J’ai dû rencontrer Garf 5 fois dans ma vie, mais on se suit sur les réseaux depuis une vingtaine d’années maintenant (Yarps, Gayvox, GayAttitude et consorts). Cet article est difficile à lire, et assez triste, mais j’aime beaucoup son intelligence et sa lucidité (même si la clairvoyance ça fait mal au cul). Et je pense qu’à 60 ans, tout n’est pas perdu, mais vraiment pas. C’est tout aussi ardu qu’à 20 ans, avec d’autres facilités et d’autres contraintes.

J'aime 3

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: