Le pré Mathurin

Temps de lecture : 2 minutes

Quand je disais que cela deviendrait un endroit fétiche, ce n’était pas une blague, et je crois au même point que la petite maison à Bellangenet. ^^

C’est vraiment parce que l’endroit est assez loin des places pour se garer qui mènent aux principaux sentiers de la forêt de Carnoët. Et donc c’est très très calme, et on ne croise que de rares promeneurs (un peu plus hier tout de même). En plus le point de vue est un détour sur une route forestière, et si on ne connaît pas, ce n’est pas certain qu’on soit tenté de s’enfoncer dans la forêt dans une pente sombre (qu’il faudra remonter car c’est un cul de sac). Mais si on ose, on est récompensé. Je voulais aussi voir si ça le faisait avec du beau temps, et bah oui hein. ^^

Le reflet des nuages sur la Laïta qui est si large est vraiment très beau. Fort coeff de marée hier, 105, et c’était la fin de la marée haute, donc c’est assez surprenant mais la Laïta coulait en réalité dans le mauvais sens !! Et clairement le courant n’était pas négligeable, on voyait très bien la masse d’eau avancer de l’océan vers l’intérieur des terres (du Pouldu à Quimperlé). C’est assez surréaliste quand on a l’habitude d’un écoulement parfaitement inverse, et conforme à la nature des choses.

On a repris la route vers le Pré Mathurin qui est donc cette rive bordée de joncs desséchés, et encore une fois avec la Laïta qui coulait paisiblement dans le mauvais sens, c’était très joli aussi « vu d’en bas ».

C’était assez curieux de voir aussi l’effet de la marée montante qui visiblement faisait gagner millimètre par millimètre à l’eau, et faisait ainsi la conquête de plus en plus de territoires émergés. Quand on est arrivé on pouvait marcher sans problème sur la bande verte en dessous, et on a vu peu à peu l’eau envahir les creux et les anfractuosités de la berge. Cela a fort plu à mon chéri qui a commencé à faire son gamin de la pub Herta en testant le remplissage de bassins successifs à différentes hauteurs, avec des canaux creusés au bâton de bois. Il a tout de même fini par la simulation effective du remplissage du golfe du Morbihan. ^^

J'aime 1

4 Commentaires

  1. Ah c’est beau, c’est beau ! La courbe du courbe d’eau, la végétation, les nuages, les si beaux nuages, surtout la première photo. Même le nom de ce fleuve incite au voyage !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:mainbouche: 
:rire: 
:chut: 
:gene: 
:triste: 
:pleurs: 
:vomir: 
:grrr: 
:drapeau: 
:sourirechat: 
:huhuchat: 
:aheumchat: 
:horreur: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:croa: