40 ans de VIH

C’est en lisant le post d’André que j’ai réalisé qu’en effet cela fait 40 ans que l’épidémie de VIH frappe le monde. C’est toujours très émouvant et frappant de lire des témoignages de personnes qui ont vécu cela de plein fouet, et qui sont en somme des survivants de cette époque (c’est le cas aussi pour mon oncle d’ailleurs qui va sur ses 80 printemps cette année) et de leur génération. Le rapprochement entre préservatif et masque n’est pas inintéressant, surtout quand on compare les discours des « anti » et leurs stances liberticides.

J'aime 3

2 Commentaires

  • J’avais vingt quatre ans, je me souviens parfaitement de ce fameux cancer dont parlait Libé. Un garçon dont j’étais folle amoureuse (et gay, mais ça je ne le savais pas, à l’époque c’était quand même encore très mal vu) est mort dans les tout premiers. Pour ma génération, c’est ancré dans la mémoire.

    • Pourtant tu fais partie, je pense, des rares personnes qui ont été en contact direct avec des malades. Si je me fie à mon entourage, l’épidémie est passée parfaitement inaperçue, parce que cachée évidemment, mais aussi parce que le pourcentage de la population que cela représente n’est pas si dingue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: