Flânerie cloharsienne

Rien de nouveau sous le soleil, ou en l’occurrence sous un temps plutôt maussade, mais comme d’habitude surtout très changeant. Comme en Bretagne, il ne faut pas s’arrêter de vivre pour si peu, je me suis fait une bonne balade à vélo. Il fallait tout de même que je vérifie si ma forêt allait bien.

Un petit tour au pré Mathurin bien sûr…

Je me suis même permis une petite sieste au bord de l’eau en regardant passer les canoés.

C’était vraiment mon tour classique et donc cela comprend le Pont de Pierre…

Et le passage à côté des ruines du château de Carnoët, un coin que j’aime beaucoup, une mystérieuse forteresse médiévale le long de la Laïta, en pleine forêt. Il ne reste rien sinon les deux impressionnantes piles de pont-levis au milieu de nulle part.

J'aime 1

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: