La Liberté inspirant le peuple

Cette œuvre de Delacroix est sans doute une des peintures françaises les plus célèbres au monde, à la fois pour sa beauté intrinsèque, et surement aussi pour sa portée symbolique. Elle est archi-connue en France, et on la ressort régulièrement en illustration du 14 juillet (alors que c’est plutôt une illustration des Trois Glorieuses mais l’allégorie fonctionne bien plus largement). Elle a aussi été remaniée, pastichée et détournée n fois pour s’adapter à certains contextes ou illustrations contemporaines.

Evidemment, moi j’aime beaucoup beaucoup ce détournement LGBTQ+. ^^

Et si je poste à ce propos, c’est parce qu’hier le célèbre blog « That Is Priceless », dont la spécialité est de trouver des titres totalement nawak à des peintures, a posté l’œuvre avec une de ces remarques à mourir de rire dont il a le secret (exceptionnellement en français…).

Dans le même temps, c’est le dessinateur de talent, David Gilson, célèbre auteur de la bédé « Bichon », qui a posté son propre détournement en figurant son personnage fétiche « Matou » dans une version très gay du tableau de Delacroix.

Abonnez-vous à sa page Facebook pour suivre toutes ses illustrations !

Cela fait maintenant quelques années que David dessine ce personnage, de manière quotidienne à la façon d’un doodle, qui s’inspire de l’actualité et des envies de son talentueux démiurge. Il a vendu une première série de dessins de Matou et son chat dans un Art Book, et le second est en vente depuis quelques jours. Je vous conseille ces publications, les dessins sont superbes et très inspirés.

J'aime 5

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: