Mutatis Mutandis

Jean évoque les variants et en donne une définition simple et pédagogique que je m’empresse de partager pour l’édification des masses. Je déprime en voyant les anti-vaccins et complotistes de tout bord s’échauffer les esprits et aller de délire en délire.

Ce qui m’étonne vraiment c’est justement qu’on en soit toujours à gloser sur la dangerosité de la maladie actuelle, et qu’on ne parle pas plus du risque que l’on court à ne pas se vacciner : c’est-à-dire à ouvrir le champs des possibles pour le virus, c’est-à-dire à lui donner la possibilité statistique de devenir plus contagieux et plus dangereux, et insensible aux vaccins actuels. C’est cela le seul et unique danger du moment, et il est énorme. Et cela justifie que tout le monde se fasse vacciner, pas tant pour échapper à la grippe actuelle, qui en effet touchera un nombre infime (en pourcentage, car en absolu c’est déjà énorme) de personnes, mais vraiment pour éviter que ce truc se transforme en un Ébola incontrôlable.

J'aime 3

10 Commentaires

  • Yep. C’est un peu ce qu’on dit tous depuis le début de la pandémie…
    À lutter mollement* contre le covid, on lui laisse toutes les chances de muter et de se propager…

    (* ceci inclus aussi la préférence qui a été faite de privilégier toujours l’économie par rapport aux réels besoins sanitaires)

  • Eternel blabla sur ce virus, non le virus mute à toute vitesse car on ne vaccine pas en pleine pandémie, ça force justement le virus à muter pour se reproduire, faut être stupide pour ne pas comprendre ça !

    • On ne force pas un virus à quoi que ce soit, comme s’il avait conscience de la vaccination, il ne se « dépêche » pas, c’est très stupide de ne pas comprendre ça. :clindoeil:

  • Rigolo, le but d’un virus c’est de se multiplier, or plus on tente de l’en empêcher, plus il va muter pour contourner l’obstacle, c’est pour ça qu’il ne faut vacciner en pleine pandémie. Donc, oui, on force le virus à muter rapidement, c’est le b a ba des virus.

    • Mais non il mute naturellement et statistiquement par des erreurs de réplication aléatoires. Donc il n’y a aucun rapport entre vaccination et apparition des mutations. En revanche plus on donne l’occasion au virus de se multiplier, donc en attrapant la maladie, donc sans vaccination, plus il se réplique et des variants peuvent apparaître, des variants mieux adaptés : plus contagieux et résistant au vaccin. En revanche ce sont bien des variants qui arrivent à émerger pendant qu’on vaccine puisque ce sont les seuls qui arrivent à s’en sortir, mais cela fait diminuer la dispersion de la maladie, et permet de mieux circonscrire la pandémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: