Museu Cau Ferrat et Museu de Maricel (Sitges)

La salle avec les sculptures est à la fin de la visite, dans la partie Museu de Maricel, et il faut avouer que cette vue méditerranéenne spectaculaire vaut à elle seule le coup d’œil. Il s’agit en effet d’un ensemble de deux musées et deux collections principales (celle du peintre Santiago Rusiñol pour le Cau Ferrat, et le Doctor Jesús Pérez-Rosales, un gynécologue collectionneur d’art ^^ , pour le Maricel) qui sont rassemblés dans un très beau bâtiment. A l’origine, il s’agit de deux maisons de pêcheurs qui ont été aménagées en ce très bel édifice par le peintre catalan Santiago Rusiñol (chantre du modernisme catalan dans son domaine) comme une sorte de résidence et de communauté artistique qui a été inaugurée en 1894.

Etant donné que ce sont des collections plutôt disparates, il n’y a pas un thème vraiment majeur sinon bien évidemment les peintures du mouvement moderniste catalan de Rusiñol et ses camarades. Sinon le musée Cau Ferrat est une caverne d’Ali Baba avec tout ce que ce bon monsieur a collectionné dans sa vie. Et cela donne un extraordinaire cabinet de curiosité avec des pièces archéologiques, des peintures, des poteries, des terres cuites et tout un tas de très chouettes bondieuseries.

Je ne connaissais pas du tout ce peintre ou le Modernisme Catalan, mais il y a quelques toiles qui sont juste sublimes et dans lesquelles on reconnaît tout de suite une grande qualité, ainsi qu’une évidente parenté avec les impressionnistes. D’ailleurs tous ces peintres catalans ont passé du temps à Paris avant de revenir à Barcelone et Sitges, et on reconnaît à la fois l’influence et l’originalité de leurs démarches et travaux.

Pour le Musée Maricel, qui est donc dans les étages supérieurs du bâtiment, on trouve aussi des peintures de ce mouvement, et une collection vraiment splendide d’icones et de peintures religieuses médiévales (des trucs du 14ème siècle très sympas) et Renaissance. J’ai tiqué sur ce tableau d’ailleurs :

Je n’ai vraiment pas compris pourquoi Djizeusse subclaquant chercherait à poignarder Mâme Meuriah. C’est assez troublant non ? Un pote me dit que cela serait peut-être une référence à la prophétie de Syméon dans Luc : «  et à toi-même une épée te transpercera l’âme, afin que les pensées de beaucoup de cœurs soient dévoilées. » (Lc 2, 35)

Ah bah d’accord. ^^

Dans le genre moderniste catalan, il y a aussi cette sculpture que j’ai vraiment trouvé très très belle. Il s’agit de « Desconsol » (1907) de Josep Llimona i Bruguera.

Et évidemment cette salle qui donne sur la mer, même si les sculptures ne sont pas incroyables, ça reste très chouette.

Pour un musée d’une petite ville à quelques encâblures d’une énorme capitale régionale et culturelle, c’est vraiment une visite à faire. Autant pour l’édifice que les collections, et aussi le dispositif muséographique ou la scénographie qui tiennent carrément la route (un WIFI gratuit assez véloce et un système de visite sur mobile plutôt bien fichu).

J'aime 0

4 Commentaires

  • Tu as l’oeil. El desconsol est sans doute la sculpture la plus célèbre de l’époque. L’originale est celle de Maricel, mais il y a une copie devant le Parlement de Barcelone et une autre au Prado (signée Joseph Llimona, ce qui m’a toujours énervé, le plus grand Musée d’Espagne faisant des fautes d’orthographe sur les prénoms catalans alors que toi, par exemple, tu as fait l’effort de bien noter).

  • Sinon, comme tu aimes les statues, tu peux passer saluer Santiago Rusiñol et Ramon Casas au bout de la promenade de bord de mer, sous l’église, où une statue d’eux marque l’endroit où ils ont fait débuter la procession fantasque organisée pour accueillir le Gréco qui trône au Cas Ferrat. Aussi, à côté de l’Organic (Ze boîte gay, qui je suppose doit être fermée) et en face de cinémas du Prado (haut lieu de culture nerd, un des centres du festival du film d’horreue de Sitges), il y a le Patio Bleu qui a inspiré la plus belle série de tableaux à Rusiñol: https://datosatutiplen.wordpress.com/2017/12/29/santiago-rusinol-patio-azul/

    • Ah cool, merci !! Je vais aller voir le patio bleu (on a déjà vu les statues des deux potes peintres bien sûr !). Les boîtes sont fermées en effet, couvre-feu à 1h et fermeture de tout à 00h30. Très bien, pas de FOMO pour moi !!! :mainbouche: :huhuchat:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: