Monastère de Montserrat

Quand on a regardé ce qu’il y avait à voir dans le coin, on retrouvait toujours le monastère et plus globalement l’abbaye de Montserrat et le parc environnant pour se promener. Et en effet l’endroit a beaucoup d’atouts, et du côté naturel et pour les édifices, même si ces derniers ont été une petite déception pour moi. Je m’attendais à des vieilles pierres et un truc authentique, alors qu’il s’agit plutôt d’un endroit à la Lourdes ou Fatima, c’est-à-dire un sanctuaire où les gens viennent prier en masse et saluer une représentation de la Vierge. Mais je ne peux pas trop me plaindre, ce sont les français (les armées napoléoniennes en l’occurrence) qui ont tout pété en 1811. Et donc les bâtiments centraux ont tous été reconstruits jusque dans les années 90. Donc ça fait neuf, parfois très neuf, et moi tout de suite ça ne me fait pas rêver (parce que Djizeusse et Mâme Meuriah ne sont pas une passion en soi pour moi1)

Donc ce qui frappe d’abord, c’est ce site de ouf. Il a fallu que des locaux aient des visions de la Vierge en 880 pour que le lieu devienne rapidement un important site de culte mariale dans l’Espagne médiévale. Et donc il y a d’abord eu le sanctuaire de Santa Cova et sa grotte sacrée. C’est ce petit édifice très joli niché dans les montagnes, et c’est surtout son emplacement qui force l’admiration.

Globalement ce paysage est vraiment superbe, et ces montagnes érodées forment un décor particulièrement frappant. Si on dézoome avec toujours cette vue de Santa Cova au milieu des roches, on aperçoit une croix également tout en haut. Parce qu’en réalité tout le coin est constellé de chapelles et de croix, et autres bondieuseries qui ont marqué l’histoire religieuse locale.

Et globalement, le panorama est vraiment chouette, avec une vue assez claire sur la méditerranée. (Bon moi je la voyais avec mes yeux hein. ^^ )

On a pris un funiculaire pour monter le plus haut possible, et ensuite faire une balade sympa et particulièrement panoramique. En grimpant un peu plus à pinces, on trouve une petite chapelle trop mignonne, la chapelle Sant Joan.

Elle était fermée, mais à travers le grillage d’une fenêtre j’ai pu photographier l’intérieur. J’ai vraiment triper sur cette statue de Sant Joan (Jean le Baptiste) avec son air si pénétré, et ses veines du bras saillantes. J’ai vraiment été impressionné par une telle « présence ».

En remontant un brin, on tombe sur deux ermitages, celui de Sant Joan justement, et surtout celui de Sant Onofre qui date du 16ème siècle. Ce dernier est super impressionnant car il est creusé à bord de précipice sur une sorte de falaise. Cela m’a fait penser (toutes proportions gardées) aux villages anasazis dans le parc national de Mesa Verde dans le Colorado. On a vraiment quelques mètres seulement de largeur à certains endroits, et des ruines de maçonneries qui permettent de bien s’imaginer l’endroit. Il reste aussi un réservoir d’eau dans la roche, et des niches pour des statues ou des ex-voto peut-être. On se demande toujours pourquoi ils se prenaient autant la tête à coloniser des endroits aussi reculés et impraticables (bon ok c’était des ermites ^^ ).

Toute cette partie là avec cette balade dans les roches est vraiment très cool à découvrir. Et en plus les vues sont aériennes et impressionnantes. Ensuite, on est redescendu sur le monastère de Montserrat, on a une belle vue plongeante et panoramique depuis le funiculaire d’ailleurs.

Mais du coup cette suite de visite ne m’enchantait pas trop. Eh bien, j’ai à la fois été agréablement surpris, mais ça a confirmé mon sentiment initial. C’est-à-dire que tout cela est bien un supermarché de la religion, fait pour brasser du touriste croyant à la centaine par heure, et dans des infrastructures modernes qui ont perdu beaucoup de charme. Et comme je le disais précédemment, comme nous avons tout pété en 1811, il a bien fallu reconstruire du neuf. Mais force est de constater, que c’est très joli, que tout est bien fait et construit, et que ça ne manque pas de goût du tout.

La basilique est protégée par une entrée assez austère et monolithique, mais on entre ensuite dans une cour superbe et on découvre un très beau porche et une belle façade.

De même, l’intérieur de la basilique est richement décorée, et dotée d’une chouette architecture.

Et même la fameuse Vierge noire qui est ici révérée est une belle pièce (et ancienne ^^ ), très bien mise en valeur au centre de la basilique en hauteur. On voit les croyants défiler devant et se prosterner ou la toucher (même si c’est interdit en temps de Covid…).

Donc quand on rajoute toutes les possibilités de marches, balades et randonnées, les lieux sacrés à visiter plus ou moins bien conservés ou refaits, et les lieux plus modernes, eh bien ça reste une destination vraiment sympa. Cela a le mérite d’être ultra bien connecté en matière de transports publics et d’infrastructure d’accueil, avec une vraie organisation à l’américaine. Et le site naturel en lui-même est d’une telle beauté, que ça vaut définitivement le coup d’œil.

Notes de bas de page

  1. Mais je vous laisse admirer mon habile jeu de mot. ^^
J'aime 2

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: