7 Commentaires

  • Merci pour le partage mais je trouve quand même que les définitions ne sont pas super carrées dans ce petit tuto (par exemple entre cisgenre et transgenre) et je suis sûr que je continue à m’y perdre un peu, que je serais capable de dire des bétises et de poser des questions idiotes, oups…

  • Je rejoins ce qui a été dit par Estèf, je vais même préciser les points qui me chiffonnent un peu :

    Orientation sexuelle :
    « les bixesuel·le·s sont attiré·e·s par leur propre genre et par LES AUTRES.
    les pansexuel·le·s sont attiré·e·s par tous les genres y compris non-binaire. »

    Sauf que « LES AUTRES » ça comprend les non-binaire pour le coup, et pansexuel devient alors un synonyme parfait de bisexuel, qui me dérange pas en soi, mais tant qu’à vouloir expliciter le distingo fait par ceux qui aiment la précision autant bien le faire :
    – bi = personne de genre binaire homme ou femme, qui est attirée par les personnes de genre binaire aussi bien hommes que femmes
    – pan = personne binaire ou pas, étant attiré par tous types de personnes, peu importe leur genre d’identification

    Ensuite, effectivement il y a un soucis sur les définitions de cis- et trans- genre…

    Cisgenre = personne dont l’identité de genre est en accord avec celle assignée à sa naissance sur la base de ses caractéristiques génitales externe.

    Transgenre = personne dont l’identité de genre diffère de celle assignée à sa naissance sur la base de ses caractéristique génitales externes.

    L’apparence génitale, c’est encore un autre truc que le sexe biologique/chromosomique…

    Bon j’arrête là, je vais encore passer pour une grosse woke de base 😀

  • Le seul à connaître est autogynephilie.

    L’amour de soi comme femme. Tous les « nouveaux » trans hyper virils avec des look Marie-France Garaud ou Simone Weil, plus de 130 QI, des métiers de pouvoir, assez masculins, et ultra-violents et coordonnés (cf Maman Harry Potter dezinguée ) sont des autogynephiles.

    Leur plaisir sexuel est de s’entendre dire qu’ils sont des femmes tels qu’ils s’aiment.

    Et c’est très vicieux de convaincre des petits garçons efféminés ou des petites filles ou physique ingrat de changer de sexe seulement pour satisfaire leurs propres théories et fétiches d’hommes de plus de 40 ans fondamentalement heteros et narcissiques.

    Unabomber était un autogynephile typique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: