Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux

Là pour une fois, on est dans une gamme de comics que je n’ai absolument pas lu. C’est étrange car j’ai lu les Marvel des années 70 et 80 (récup de mes cousins), et j’ai toujours adoré le kung-fu et les combats d’arts-martiaux, mais je n’avais jamais entendu parler de Shang-Chi. Je suis vraiment partagé sur ce premier film, ce n’est pas complètement nul, mais ce n’est pas terrible non plus, et pourtant il y a quelques bons trucs, mais gâchés par plein de maladresses et carrément gros défauts.

Déjà c’est assez fatigant d’avoir des films avec des budgets de dingue et qui mise tout sur les effets spéciaux, et qui arrivent dans les premières minutes du film à produire des images de synthèse d’une mocheté absolue. Le truc est pixélisé, irréaliste, sans texture… C’est con parce que par moment, les CGI tiennent la route, mais il y a quelques décors qui vraiment sont super nazes et très mal « rendus ». Je ne comprends pas d’ailleurs que pour montrer des superbes panoramas chinois on ne fasse pas à la Game of Thrones, donc en prenant des lieux réels et en les habillant subtilement de modèles en 3D. Genre on est en Chine, mais prenez moi les montagnes du Hunan, c’est un des trucs les plus sublimes du monde !! Un mont Tianmen ou un mont Tianzi, et naturellement le truc aurait une gueule géniale !! Idem pour certains décors qui font assez toc ou criards, vraiment Marvel nous avait habitué à mieux (notamment au Wakanda).

L’autre gros problème c’est la narration et l’écriture même du film. Entre deux scènes de baston qui sont absolument géniales et vraiment divertissantes, autant qu’habilement chorégraphiées et filmées, l’histoire est bancale, mal enchaînée, et les dialogues sonnent creux ou pas crédibles. Et franchement quand on voit débarquer Michelle Yeoh, bah toute la salle a rigolé (car il ne peut pas y avoir un film asiatique américain sans elle). Et c’est con parce que les comédiens et comédiennes sont plutôt bien, et incarnent correctement leurs personnages. Il y a notamment Tony Leung qui n’est tout de même pas n’importe qui, et il est très bien dans son rôle de méchant contrarié. C’est juste qu’on leur fait faire et dire n’importe quoi.

Mais la vraie réussite tient dans deux personnages secondaires qui sont d’un comique très très efficace et totalement « nawak ». Il y a la bonne copine du héros, incarnée par la géniale Awkwafina, dont j’ai tout de suite reconnu la voix (elle était la déjà très talentueuse Sisu dans « Raya et le dernier dragon » de Disney). Elle a un truc très particulier qui fait qu’elle est facilement drôle, mais en plus elle sert des lignes assez irrésistible tout au long du film, et je pense qu’elle m’a rendu le truc supportable. L’autre second rôle désopilant c’est Ben Kinsgley qui reprend son rôle du pseudo-vilain le Mandarin en mode comédien anglais fêlé et veule. En plus on lui refourgue une mignonne petite bestiole qui vient d’un autre monde et qui fera de bien jolies peluches à vendre chez Disney. J’ai tellement pensé à Korra, car on croirait tout cela directement tiré de l’histoire de Bumi et Bum-Ju, son lapin-libellule du monde des Esprits.

Ces deux là sauvent vraiment le film avec des répliques super drôles et décalées. Mais ça n’empêche que le film dure 2h12, et qu’un bon montage aurait donné un film d’1h45 bien plus digeste et regardable. Parce que les combats et les effets spéciaux (à part mes remarques initiales) sont vraiment vraiment bons, et on est pris par un certain souffle épique. Donc c’est difficile de juger le film car il va dans les extrêmes. A certains égards c’est pas mal du tout, et à d’autres c’est pas loin d’être une merde. Bons combats, personnages drôles, héros touchants, mais juxtaposés à narration merdique, longueurs chiantes et décors pourris. Hu hu hu.

Et il faut arrêter vraiment de faire du side-kick un héros en trois cours de tir à l’arc et une flèche tirée au hasard vers un méga esprit du mal grand comme un gratte-ciel. Et en réalité, tout le film est un peu traité de cette manière, c’est dommage, et ce n’est pas très gentil pour les spectateurs. Entre ça et tout le début du film qui ne sert à rien, et frôle l’ineptie (le père veut enlever ses enfants, mais il envoie une carte postale au fils pour qu’il sache l’adresse de sa sœur, mais aussi des tueurs à gages pour récupérer leurs colliers en mode Esteban et Zia. Whaaaaaat ??? Tout le début du film est totalement inutile et abscons.) Mais il faut reconnaître que j’ai bien pris mon pied côté baston. Les combats sont super bien filmés et très généreux. Et comme c’est aussi une des promesses du film, eh bien celle-ci tient bien la route.

J'aime 0

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: