Proches

Autrefois, auparavant, BC (Before Covid), à l’époque, avant la pandémie, bref vous avez compris, les chatounettes étaient habituées à régner seules sur leur territoire la journée. On partait vers 8h et on rentrait vers 20h, donc ce n’était en plus pas des petites absences. Et bien sûr, elles étaient câlines et proches, mais depuis deux ans (putain c’est long ce truc), on est tout de même à la maison 90% du temps, et donc avec elles.

Eh bien, c’est fou mais je vois bien que le statu quo a changé. Elles sont physiquement proches de nous toute la journée, soit sur mon bureau ou juste sur ne canapé ou le banc qui le jouxte, ou avec le chéri dans le salon ou encore la chambre (il adore bosser au pieu). Mais en plus, on a des interactions et potentiellement des séances de gratouilles beaucoup plus fréquentes. Bon sauf là où je n’ai pas pu m’empêcher de la prendre en photo alors qu’elle dormait sur le divan à côté de mon bureau, et qu’elle me fait sa super tête « dans le cul ».

Elle se met aussi là, car elle sait que je peux tendre la main, et que je peux la flatter régulièrement pendant sa sieste. Hu hu hu.

Et cette première photo avec Sookie, c’était lundi soir quand je suis rentré du boulot, du VRAI BOULOT. Donc je suis parti le matin, et suis rentré le soir, après pas mal d’heures d’absence. Maintenant quand je rentre, Sookie cherche à monter sur moi, mais elle ne se contente pas de se mettre à côté, ou sur les genoux. Non, elle me grimpe dessus, et s’installe le plus haut possible, le plus près de mon visage. Et elle ronronne comme un B52, en attendant ses caresses et ses bisous.

Et même, Arya qui n’aime vraiment pas être sur les genoux, commence à changer. Elle s’installe de plus en plus sur moi quand on regarde la télé par exemple, ce qui n’était vraiment pas du tout dans ses habitudes.

Bon, elles continuent tout de même à poser dans l’appartement en Reines de Saba, je vous rassure. On est un peu en panique maintenant quand on doit les laisser un ou deux jours seules, car on voit bien qu’elles sont beaucoup plus traumatisées qu’avant. C’est chiant car l’avantage des chats, c’est aussi cette indépendance, qui est donc somme toute relative. Mais je préfère ça à des chats avares en affection, comme on en trouve aussi beaucoup.

(Oui, chérichou fume beaucoup. ^^ )

J'aime 4

3 Commentaires

  • Elles sont trop sympas vos petites chattes et ce sont de grandes câlines comme les nôtres, ce sont des chats _ chiens ,il y en a pas mal c’est super et cela fait tant de bien!
    Prenez bien soin de vous tous ,finalement le seul avantage avec ce foutu CD est peut_être pour certains le télétravail 🙂

  • J’ai adopté Miss Penny tout au début de la pandémie, en avril 2020, donc elle ne m’avait jamais vue partir toute la journée pour le boulot avant septembre 2021, et là, ça a été très difficile (d’autant plus qu’on venait de déménager) et elle était visiblement stressée quand je partais et ostensiblement fâchée contre moi quand je rentrais. Heureusement que je ne travaillais pas tous les jours en présentiel! Et maintenant, on est de nouveau à 100% en ligne, donc elle est heureuse de m’avoir à elle toute la journée (même si elle n’est jamais SUR moi. Elle vérifie juste que je ne suis pas loin). Je ne sais pas comment ça va être quand je vais devoir retourner bosser sur le campus de temps en temps…

    • C’est drôle en plus quand c’est un comportement aussi subtil que celui de Miss Penny, mais oui elle est clairement sensible à tous ces changements de rythme ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: