De la réappropriation de la ponctuation

J’ai découvert la semaine dernière cette émission sur France Culture qui m’a fait découvrir tout un pan de notre langue et écriture que j’ignorais complètement, et je me demande si je suis le seul ou pas. Et pourtant cela fait longtemps que je me dis que c’est vraiment dommage que les « smileys » ne fassent pas partie officiellement de la langue, notamment ceux pour exprimer l’ironie et qui permettent de donner beaucoup plus le « ton » d’une phrase que son sens tout à fait littéral.

Mais j’ai donc découvert, béotien que je suis, que la ponctuation n’avait été définie fermement qu’au 18ème siècle, et que tout cela n’était que standardisation par des imprimeurs, tandis que des auteurs et des poètes ont promu depuis très longtemps une ponctuation vivante et évolutive. Et dans cette ponctuation, on retrouvait justement le « point d’ironie », mais également celui de doute, de certitude ou encore d’indignation. Mais c’est génial !!! Et c’est mieux que des smileys en plus !!

Nan mais je déconne pas hein, il faut absolument qu’on réinvente la ponctuation et qu’on l’enrichisse de toutes ces merveilleuses nuances et inventions !!

J'aime 7

25 Commentaires

  • Ah oui c’est proprement génial ! Graphiquement qu’est-ce que cela donne, je curieux du point d’ironie et du point de doute… ? Et c’est d’autant plus intéressant de visualiser cela que dans un smiley l’intention est claire, graphiquement lisible, mais pour le point d’interrogation ou celui d’exclamation c’est difficile de voir autre chose qu’un code, qui est par contre tellement approprié qu’on ne l’imaginerait pas autrement.
    Il faudrait que j’écoute mais j’ai tellement la flemme de podcaster…

  • ¿Quoi? ¡Ah mais mon cher ami! La linguiste en moi jubile en lisant ces mots 😀 Le langage est fait pour communiquer, mortecouille, alors apprivoisons-le à notre avantage 🙂 La rigidité tue!

  • Je viens d’apprendre des biduluches facinants!!! Et je suis de ceux qui ne sont pas particulièrement portés sur les émoticônes et autres diacritiques nés de l’utilisation de la messagerie instantanée. C’est l’âge… (comme en fait preuve mon usage des points de suspension, selon l’article).

  • Ce qui est formidable avec les mots, c’est qu’ils évoluent au fil des siècles. Hélas c’est parfois à double tranchant. Je suis outré de voir dans le dictionnaire des termes horribles comme « keum ». Je savais que la ponctuation était une invention « récente ».

    Je pense surtout que les jeunes -et moins jeunes- devraient se remettre à la lecture. Quand on voit comment les gens écrivent (si on peut employer ce terme pour décrire ces onomatopées d’illétrés) sur les réseaux sociaux, il y a de quoi sursauter derrière son écran.

  • Cher Matoo, La ponctuation de ton prochain billet est-elle à ce point devenue malaisée que tu n’oses pas le publier? Courage. Ne t’attarde pas à des vétilles et, au risque de quelques fautes, publie et alimente ton beau blog! Belle aprèm.

  • La ponctuation, c’est le machin inventé pour les nuls (pas de ponctuaction tant qu’il n’existait qu’une poignée de lecteurs (écritures archaïques).

    Normalement, tu es censé comprendre tout seul que c’est ironique, ou si tu doutes, savourer ce doute en observant les deux ou trois ou x sens de la phrase.

    Le genre de luxe qu’on ne peut pas se permettre sur internet.

    • J’aime bien justement le fait que la ponctuation actuelle soit neutre et puisse laisser des doutes, mais c’est bien de choisir si on veut ou pas indiquer le ton de la phrase. Et tu as raison, tout cela vient aussi des shitstorms que cela entraîne sur les Internets.

  • Tu restes le plus consensuel et adorable des blogueurs :sourire: :bisou: :coeur:

    Une remarque pour les flemmardes dans mon genre : tu devrais préciser sur quel canal trouver ce que tu commentes. Il va falloir que je cherche (oui, j’assume d’être totalement à la ramasse).

    • Comment ça ce que je commente ? C’est sur touiteur je pense où je peux faire le plus de remarques en temps réel, mais j’en fais très peu (J’ai écrit trois fois « peur » en effaçant le r docteur !!!!).
      :croa:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: