D’abord y’a eu ça

J’étais à Paris il y a trois semaines pour le boulot, et depuis ça a enchaîné sans répit. Donc à peu près tous mes moments de non-travail sont consacrés à ma famille (aka mon mari et mes chatounettes) et du repos, et par là même le blog s’est retrouvé le parent pauvre de cette inextricable équation. Heureusement cette folie de taf du mois de juillet va prendre fin cette semaine, et j’espère ne pas avoir à bosser pendant mes congés.

J’ai bossé principalement à la Défense et c’est toujours l’occasion de gros flash-backs, notamment quand je me rappelle mon entichement pour les sculptures d’Igor Mitoraj, et surtout sa tête de Tyndare dans les années 2010. Bon maintenant, il y a une vraie bagnole suspendue à l’envers à la place… Ce n’est pas mal, mais ça emporte moins mon imagination. Et là c’était très drôle, car il y avait un type qui assurait la maintenance en mode « contrôle technique » aérien. Hu huhu.

Donc ça a commencé par ces quelques jours à Paris, et j’en ai profité pour y passer le week-end, et quelques jours de bons temps avec les amis et les amies. C’était très très doux et très chouette. Il y a eu des dîners et des promenades la nuit dans le centre de Paris, les retrouvailles avec les potes et des photos débilos.

J’ai profité de la journée de samedi pour me promener dans mon ancien fief et vérifier que tout était en place, que ce soit dans mon jardin des Tuileries ou dans mon jardin à moi que j’ai qui est celui du Palais Royal. ^^

Samedi soir c’était l’anniversaire de PH, et c’était le bonheur de revoir tout le monde dans une atmosphère si agréable et festive. (Et j’ai même pas pécho le COVID ou la variole du singe !! ^^ )

Dimanche on a traîné au musée Rodin avec F. avant que je reprenne mon train vers Nantes. Cet endroit est toujours aussi majestueux, sublime et serein.

De retour à Nantes, il a fallu affronter quelques jours de canicule, mais donnant des soirées plutôt agréables, et où déambuler dans la ville était très agréable. On a notamment un soir fait une balade sur l’île de Nantes (en face de chez nous quoi), et c’était une ambiance très très chouette. On a mangé un bout à la Cantine du Voyage à Nantes, et on a flâné le long de la Loire. J’ai fait quelques photos que j’aime plutôt bien. ^^

Devant les bâtiments des anciens chantiers navals, il y avait un zootrope géant de Peter Hudson, La roue de Charon, dans le cadre du Voyage à Nantes 2022. C’est super impressionnant et très sympa à découvrir et à actionner pour voir s’animer dans la nuit grâce à un stroboscope le célèbre passeur des morts de l’Antiquité.

Pour le 14 juillet, on a passé une nuit chez un pote à Pornic, et on est reparti sur Clohars ensuite (en faisant un crochet pour récupérer les chatounettes). C’était cool de voir Pornic comme ça, en pleine canicule, et de profiter de l’air de l’océan pour éviter d’étouffer sous la chaleur.

Bon bah Clohars c’est Clohars hein, vous commencez à connaître, mais je sens que je vais faire et refaire les mêmes photos pour les 40 prochaines années (si j’ai encore tout ça à vivre hein). Et cela me va très bien, je n’ai jamais l’impression d’avoir la même lumière ou atmosphère, selon la saison, le point de vue ou même ma propre humeur. Et c’est toujours aussi beau et rassérénant.

Depuis, on ne fait que des allers-retours entre Nantes, Paris et Clohars-Carnoët. Mon chéri lui s’est fixé là puisqu’il a terminé son télétravail, et a posé ses valises pour ses vacances. Moi je suis un tout petit peu en décalé, mais je le rejoins dès que je peux (je suis en ce moment dans le TER entre Nantes et Lorient).

J’ai fait un court passage à Paris où j’en ai profité pour voir ma maman, et mon dentiste. ^^ J’ai tenté de voir un dentiste à Nantes pour un abcès, mais après une dizaine de refus (pas de nouveau patient…) et des conseils de redirection vers les Urgences du CHU (ce que je n’ai pas voulu faire), j’ai profité d’une journée de boulot à Paris pour revoir mon dentiste. Je me sens comme ces bourgeois d’antan qui allaient à Paris pour aller se faire examiner par un grand professeur, sauf que moi c’est un truc banal. C’est fou cette difficulté qu’on a tous à se dégoter des médecins.

L’orage avait enfin éclaté à Paris après quelques jours d’une touffeur insupportable, et c’était bien joli dans mon petit quartier de Notre-Dame-de-Lorette que j’aime tant.

Et après ? Bah quelques jours de télétravail à Clohars, et quelques clichés également. ^^

J’ai tenté de me prendre en selfie (c’est si rare !!! ^^ ) et mon mari a pas arrêté de m’embêter !!!! Apparemment ma série de photo a fait sourire sur les Internets. Hu hu hu.

Je suis reparti seul vers Nantes pour quelques jours de boulot en « présentiel » comme on dit aujourd’hui.

Mais là, je rejoins mon cher et tendre, donc vous allez encore vous bouffer de la Bretagne, et y’en aura jusqu’à fin août !!!! Na !!

Bon maintenant, j’espère aussi reprendre le fil de ce que je voulais vous raconter, et il n’y a pas que les photos du quotidien. Des bisous !!

J'aime 6

6 Commentaires

  • Contente d’avoir de tes nouvelles 🙂 Mes parents ont failli acheter un terrain à Pornic à l’époque où ils cherchaient à construire leur maison de retraite. (Finalement ils l’ont acheté à Vairé, ont construit la baraque, et ont divorcé!)

    • Tu n’as même pas pu récupérer la baraque pour tes vieux jours !! Dommage. ^^ Tiens d’ailleurs tu comptes revenir un jour de chez nous en Amérique du Nord, ou bien tu vas y rester ad vitam (à priori hein, car on ne sait jamais de quoi l’avenir est fait…) ?

      • Normalement, je n’ai absolument aucune intention d’aller passer ma retraite en Europe (à part pour voir la famille), mais comme tu dis, on ne sait jamais (mais si je retournais quelque part, ça serait en Suisse). Quant à la baraque, on n’en voulait pas, qu’est-ce que tu voudrais que j’aille faire à Pornic ou à Vairé?? On a aucune famille, aucune attache avec le coin. On était super énervés contre nos parents quand ils ont acheté le terrain là-bas!

        • Ah mais oui c’est vrai que tes attaches c’est surtout la Suisse ! Mouahahaha, bah je sais pas moi, peut-être que vous aviez aussi des attaches à Pornic, mais donc non. :rire: :mainbouche:

  • Merci pour tes photos, c’est tout doux. Surtout, vous avec les chatounettes ou vous sur la plage, Alex faisant le con en plus, c’est de l’or doux (quoique d’église, comme le beurre*, vu que c’est la Bretagne) en barres !!

    *parce qu’il est « de missel »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: