Babaille les ouacances

Mein gott, je suis dans un état de dépression avancée. Ah c’est top de prendre 4 semaines de congés, c’est génial d’oublier le boulot et comment tu t’appelles, c’est super de se faire un mois en Bretagne sans aucun stress, et en plus de prévoir des séquences en solo, mais aussi des moments privilégiés avec des ami·e·s qui viennent passer du bon temps. Mais voilà, le retour aux pénates est très très déprimant, et l’envie de ne pas bosser plus importante que jamais. Dernier article le 31 juillet, et nous sommes le 31 août, ce fut donc également sans ambiguïté des vacances de blog !!

Pour ceux qui ne suivent pas, dans le fond là-bas, voilà une soirée diapo horrible sous forme d’article de feignasse avec plein de photos postées sur Instagram sur le mois passé. Eh ouai, c’est comme ça ! Mais je vais revenir avec des trucs mieux, je me motive toujours à reprendre le chemin du blog à la rentrée, et en général ça me sort de ma torpeur post-vacantus.

On a commencé par aller faire un tour aux Roches du Diable qui n’ont pas été trop touchées par la sécheresse à priori, et d’ailleurs le niveau de l’Ellé n’était pas si bas que ça. C’est bien le seul endroit qui a été moins marqué, car sinon la canicule a aussi terriblement touché notre coin de Bretagne.

La forêt de Carnoët près de chez nous reste belle, mais plusieurs arbres sont morts, les cours d’eau étaient tous à sec, et les feuilles sont tombées en plein mi-août. Incroyable ! Mais le pré Mathurin a réussi à conserver sa verdure en bord de Laïta.

Evidemment nous avons emmené nos chatounettes avec nous, et elles sont à peu près dans le même état aujourd’hui que nous. Trèèèèès déprimées de ne plus avoir accès à une grande maison avec un grenier calme et surchauffé, un jardin plein de souris appétissantes et des arbres à griffer. Elles se font de mieux en mieux à la maison, et maintenant l’adaptation prend quelques minutes pour Arya, et toujours beaucoup de drama pour Sookie. ^^

Des couchers de soleil en veux-tu, en voilà !! Là dans le hameau de Kerabas à Moëlan, un coin que j’affectionne.

Et puis on a aussi emmené des gens visiter la chapelle Sainte-Barbe du Faouët, parce que c’est vraiment un truc à faire, et que j’ai besoin de ma dose d’églises à (re)visiter.

On a aussi fait le festival Interceltique de Lorient, et un de ces spectacles nocturnes avec des groupes qui s’éclatent au biniou et à la bombarde. Comme d’habitude, c’était vraiment chouette, et le bagad de Lann-Bihoué a encore su nous convaincre de ses talents, le fond comme la forme. ^^

Une vraie découverte de cette année fut la visite de la Vallée des Saints qui est dans un endroit complètement perdu au cœur de la Bretagne, à la limite entre Finistère et les Côtes d’Armor, à Carnoët dans le 22 donc (à ne pas confondre avec notre village finistérien de Clohars-Carnoët). C’est une colline avec des champs environnants et plus de 130 sculptures de 4 mètres de haut en granit de saints bretons (non reconnus par l’Eglise catholique) qui les représentent dans des styles et des postures très différentes et créatives (le site en prévoit 1000 à terme). Il y a polémique sur l’endroit et son « business model », sur son côté prosélyte envers la religion, sur le goût artistique des sculptures etc. Mais je savais bien que j’allais dans un truc chrétien, mais avec l’aspect le plus syncrétique qui soit avec la culture celtique, et j’aime bien ce que j’ai lu du credo des instigateurs, alors pour le moment, je suis plutôt pour, même si les arguments des détracteurs sont audibles et ne sont vraiment pas négligeables ou complètement infondés (à suivre quoi…). Il y a une vibe « Île de Pâques » très sympa et impressionnante à certains égards. Il y avait beaucoup de monde, mais en zoomant j’ai réussi à avoir quelques clichés dont j’étais content.

J’en profite pour vous présenter mon propre alignement mégalithiques maison, que je laisse dans le jardin pour la postérité et les générations futures, dans la propre édification de ma légende personnelle. ^^

Et puis après bah c’est assez habituel, mais je ne m’en lasse pas… Le Pouldu et sa plage de Bellangenet, le Fort-Bloqué dans le Morbihan et ses reflets à marée basse, le petit port de Doëlan et son phare vert, et puis les amis et les amies qui sont venus parfaire cet été caniculaire (avec un peu de temps pourri pour la fin).

J'aime 3

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: