L’Éléphant

C’est terrible car on habite vraiment en face de l’Île de Nantes, et donc je croise l’Éléphant presque tous les week-ends. Et je crois qu’il est impossible de se lasser de ce truc, ça fait mouche à chaque fois. Je l’aperçois et je vais irrémédiablement vers lui, et comme un gamin je le suis en évitant les jets d’eau et avec un immense sourire en regardant tous les bambins qui se marrent et courent dans tous les sens.

Je crois qu’il fait justement appel au petit enfant chez tout adulte, mais aussi sans doute à l’ingénieur et au Jules Verne qui s’émerveille de cette vision steampunk idéale !! J’adore aussi que ce pachyderme mécanique soit un véritable moyen de locomotion entre la galerie des Machines et le Carrousel des Mondes Marins. Hu hu hu.

Apparemment les nantais en sont un peu lassés et voudraient du changement, de nouvelles machines et tout. Cela viendra peut-être pour moi, mais ce n’est pas encore ça ! ^^

J'aime 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: