Covidé with a view

Tout cela a commencé par cette jolie vue depuis la paroi nord de l’Arche de la Défense où j’étais en formation cette semaine. J’ai bien aimé ce panorama très rétro-futuriste pour moi : exactement une couverture de roman asimovien des années 50. Je suis arrivée lundi soir à Paris, mais ensuite j’ai passé quelques jours chez ma maman à Osny. Cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu, et comme on va juste se voir en coup de vent à Noël, je trouvais que c’était une bonne idée. C’est mon frangin, qui est la maison en ce moment, qui est venu me chercher à la gare et tout.

Et puis, j’ai eu un traitement de choix d’Obi-Wan qui m’a fait plein de câlins, et a été trop mignon.

Mardi était le premier jour de formation, et le midi en allant déjeuner, je suis tombé par le plus grand des hasard sur William Rejault aka Ron l’Infirmier. Cette rencontre était tellement inattendue et surprenante qu’on a tous les deux eu une sorte de choc !! On ne s’était pas vu IRL depuis des années, je pense même une dizaine, et j’ai toujours eu une vraie affection pour lui. J’ai adoré suivre ce qu’il devenait de loin, depuis la manière dont je vantais sincèrement son talent de blogueur et de conteur, et jusqu’à ce qu’il devienne un auteur accompli, et tant d’autres activités complètement dingues à partir d’un « simple » blog. J’ai surtout toujours été sous son charme de fou, il a des yeux et un sourire incroyables, et le gars a en réalité un charisme hors norme, ou alors un truc qui marche vraiment vraiment très efficacement sur moi. On correspond depuis plus de quinze ans de manière parfaitement distante et épisodique, mais sans jamais s’oublier. Le blog a vraiment créé ce truc, et étrangement c’est encore là, et tant mieux. ^^

Mardi soir, j’ai profité d’être à La Défense pour prendre rdv dans une pharmacie pour un combo de vaccin : grippe et 4e dose de COVID. J’étais content de me faire vacciner avant Noël, même si j’avais un peu peur du « kick » que j’avais eu les fois précédentes (fièvre et une nuit patraque 24h plus tard).

Mercredi soir, je me sens pas bien, je me doute que ce sont justement les vaccins qui font effet. Mais je passe une nuit HORRIBLE !!! D’énormes poussées de fièvre, un mélange de sinusite, bronchite et rhinopharyngite qui déboulent en même temps, avec le nez complètement bouché, et un mal-être qui m’empêche totalement de dormir. Jeudi matin, je me lève juste pour prévenir ma maman que je n’irai pas à la formation, je dois me reposer et j’ai peur d’être « malade ».

Je finis par me lever, et je suis courbaturé à mort, super fatigué, et encore à l’ouest par la fièvre qui est très forte malgré le paracétamol. Dans le doute, parce que je me dis que c’est VACHEMENT fort pour une réaction à des vaccins, je demande un autotest à mon frangin. Je vérifie que le vaccin n’a aucun effet sur le résultat sur les internets, et je me teste. OH MY!! Le trait fatidique apparaît et devient rouge vif en une petite minute. Je refais un autre test, trente minutes plus tard, même résultat. Bon bah voilà hein, j’ai chopé le COVID que j’avais réussi à éviter pendant trois ans. Vacciné mardi soir alors que je devais déjà l’avoir attrapé ou être en train. ^^

Après avoir découvert que j’étais malade, je me suis dit que je devais malgré tout rentrer tout de suite à Nantes. J’adore ma maman mais je ne me voyais pas rester ici, en risquant de les infecter avec mon frangin, et surtout je voulais mon chez moi avec mes chatounettes (sachant que mon mari partait à Clohars pour des raisons familiales). Affublé d’un FFP2 et d’une bouteille de gel hydroalcoolique, j’ai repris un TGV immédiatement pour Nantes, et j’y suis depuis chez moi. J’ai fait un PCR (positif fort) vendredi matin qui a bien confirmé l’autotest.

Chéri rentre demain, mais on va essayer de dormir séparément, et d’éviter que je le contamine. Sachant que ma maman m’a appelé ce soir, et m’a dit que mon frère avait « la grippe », il y a des chances que ce soit bien sûr le COVID.

Isolation max pendant une semaine ! Mais comme je l’ai titré, la vue est cool et les couchers de soleil valent le coup depuis la maison. ^^ (Z’avez-vous le future modèle Lego ?)

Evidemment les chatounettes ne me quittent pas d’une semelle, et ça aussi c’est cool.

Pourtant la meilleure place en ce moment c’est sur la chaise en moumoute bleue 70ties sur la veste en moumoute bleue (effet caméléon d’un vêtement acheté en 2022 assez improbable de mon mari) qui est juste devant un radiateur. La place est CHÈRE !!!

Et voilà un bon vieux post de blog old school où je raconte ma petite vie, et je cite des rencontres inopinées avec des blogueurs. Hu hu hu.

[Edit : Ah, mon frère a aussi attrapé mon COVID !!]

J'aime 3

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: