L’esprit nantais

Je me suis fait ce cadeau (de moi à moi pour moi) il y a quelques semaines, à l’occasion de la visite de la galerie Le triphasé et j’ai complètement flashé sur cette artiste, Mélanie Bourget. Déjà je suis dingue de raku (victime de la télévision), mais utilisé ainsi sur des sculptures aux visages si expressifs, super détaillés et « vivants », ça m’a tout de suite frappé. Et ces deux petites têtes de meufs allaient trop bien ensemble.

J’ai eu un peu peur de l’effet « Chucky » une fois chez moi, genre le truc qui te hante et qui n’est pas regardable de peur de le voir la nuit ramper dans tes cauchemars, mais pas du tout (ouf). Au contraire, je les regarde avec bonheur, et je me régale de ces expressions de surprise ou de joie, en tout cas d’une vitalité qui me ravit et fait voyager mon imagination. J’aimerais tellement avoir un de ses bustes, prochainement. ^^

C’était dans le cadre d’une exposition qui célébrait des artistes nantais, et notamment l’inventeur des Machines de l’Île (François Delarozière) qui était le le clou du show avec des esquisses des automates bien connus dans le coin. Mais moi je suis resté scotché sur les sculptures de Mélanie. Hu hu hu.

J'aime 2

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: