Supersero

J’ai évoqué il y a quelques temps le compte Instagram et l’initiative AIDS Memorial que je suis toujours avec énormément d’émotion et d’admiration. Je suis tellement plongé dans mes Internets des pédés intergalactiques depuis des centaines d’années que je me berce parfois d’illusion que les causes avancent toutes seules, parce qu’on a des super militants qui nous font réfléchir. Et l’homophobie disparaît, la sérophobie recule, les racismes d’amenuisent, le sexisme s’efface, l’inclusion se fait une place dans les mœurs de tout un chacun… Sauf que tout cela n’est bien évidemment que miroir aux alouettes.

Mais oui les « choses » s’améliorent à certains égards, mais le fossé se creuse avec ceux qui en sont encore à l’année d’avant, ou à la décennie d’avant ou encore pire. On a malgré tout nos héros du quotidien et je les loue chaque jour. Je pense à Fred Colby notamment dont j’admire sincèrement la ténacité, et le travail incroyable d’information, de vulgarisation et le véritable sacerdoce qui font de lui un des piliers de ma communauté queer. Mais parmi ces génies des Internets, qui tous les jours remplissent des tonneaux des Danaïdes faits de réseaux sociaux et autres médias, et en ont conscience, mais continuent à le faire car ils savent que tout est dans la répétition, la constance et la cohérence de leurs actions, il y a notamment Supersero.

Pourquoi lui ? Parce qu’en plus d’être terriblement canon (nan mais oui jetez moi des tomates, mais bien évidemment que ce n’est pas neutre, même si ça m’agace terriblement), il s’exprime merveilleusement et simplement, et avec une belle éloquence et un bon sens désarmant sur le VIH. Son compte Instagram est une merveille d’informations sur le VIH, et il répète mille fois la même chose, sur tous les tons, sous toutes les coutures, à l’endroit, à l’envers et sur le côté, sérieusement et en déconnant, et il résiste, il résiste ! Il ploie mais ne rompt point. Car il faut voir et lire les tombereaux d’insultes et d’attaques qui lui tombent dessus. C’est inimaginable.

Comme Sisyphe, tous les jours ou presque il publie des vidéos qui évoquent sa séroposivité et sa joie de vivre, et son bonheur d’être en bonne santé. Et il nous apprend et réapprend que la PrEP ça marche et que c’est un outil incroyable pour combattre le virus, qu’un séropositif n’a pas à informer quiconque de son statut, que lorsqu’une personne est soignée et a une charge virale « indétectable », alors il lui est impossible de transmettre le VIH. Il nous montre comment se dépister, par tous les moyens, et il combat les mensonges, les détracteurs, les faux-savants et vrais charlatans, les grenouilles de bénitier et autres sérophobes qui se répandent de toutes parts avec leur propos méphitiques.

Le pire c’est sans doute de constater le fossé aussi avec parfois des pédés qui sont eux-mêmes totalement sous-informés ou juste très très cons (c’est malheureux, mais c’est vraiment souvent de la bêtise de base) et parfaitement sérophobes. Je crois que ce sont les commentaires qui me rendent le plus malheureux.

Mais Supersero est un héros, il ne se décourage jamais, et je l’admire tellement pour ça. (Et il est canon. ^^ )

J'aime 5

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: