Mon premier 1er mai à Nantes

Comme tous les 1er mai, c’était très syndical mais aussi plutôt familial et bon enfant, mais il y avait vraiment beaucoup de monde, et la manifestation était clairement affirmée contre la réforme des retraites. En voyant les blacks blocs bien en masse et harnachés, il fallait bien se douter que les échauffourées arriveraient.

J’ai trouvé aussi que la poésie urbaine arrive toujours à se glisser dans les marques d’une guérilla qui s’affirme dans les rues.

C’est devant la préfecture que tout a explosé, avec provocations, insultes et agressions, lacrymos et grenades… la totale.

Le sud de la Bretagne n’étant jamais trop loin, un biniou a fait son chemin dans la manifestation. ^^

Et le cortège est allé jusqu’au château des Ducs de Bretagne, avec une atmosphère beaucoup moins sympathique. Les familles sont parties, l’air était piquant des lacrymos apportées par le vent, les groupes stagnaient avec quelques véritables casseurs (rien à voir avec les blacks blocs ou anarchistes qui en voulait à la préfecture et donc à l’Etat ou aux policiers dans cette représentation du pouvoir) qui se sont évertués à péter les abris de tram ou les distributeurs de billets. Habillés pareils mais ce ne sont pas les mêmes personnes, c’était vraiment très clair quand ils ont ôté leurs masques. C’était des types complètement défoncés, les yeux injectés de sang, l’air hagard et complètement galvanisés par le déferlement de violence et les actes de vandalisme. L’un d’eux qui scandait sans discontinuer “chuis vénère, chuis vénère”. Très très triste…

J'aime 1

2 Commentaires

  • Ton commentaire est trés lucide et vrai.
    D’un côté il y a les manifestants vrais , sincères et loyaux qui se battent pour une cause que perso je trouve très juste et de l’autre il y a des loubards type racailles qui viennent foutrent la merde totale juste par besoin de défouller leurs plus bas instincts de haine et d’ultra violence gratuite sans aucun but si ce n’est celui de tout détruire et c’ est souvent ce même genre de sales mecs qui ” cassent du pd” si j’ ose dire malheureusement ,j’ en ai déjà vu il ya des années en arriére insulter et balancer des cailloux sur un mec transgenre qui est vite venu vers moi et qui c’est cassé du métro, il avait peur et je lui ai dit d’aller au guichet au plus vite, aprés les autres ordures ont pris le prochain métro juste en face en hurlant des flots insultes barbares sur cette personne et un peu envers moi c’est tellement pourri !!!!!
    Mais ils ne m’ auront pas, non jamais vu que je sais que les vrais manifestants contre les réformes absurdes de ce gouvernement, jamais au grand jamais ne feraient de tels actes de vandalisme et de HAINE GRATUITE, ceci étant dit…

    • En réalité, il y avait bien les 4 types de manifestants avec des syndicalistes, des familles ou des quidam là pour revendiquer sagement, des black blocs de mouvance anarchique et là pour en découdre avec la police et grosso modo tout ce qui se rapporte à l’Etat, et des casseurs en mode vandales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: