MatooBlog

Pectus est quod disertos facit. ∼ Pédéblogueur depuis 2003 (178 av LLM).

Nevermore 2023 (Mylène Farmer) au stade de la Beaujoire de Nantes

Ah mais c’est qu’on l’attendait de pied ferme ce concert de Mylène, qui pourtant nous avait gratifié d’un merveilleux show en 2019. Elle avait fini par succomber dans les flammes, mais ce n’était que pour revenir “plus que jamais” avec son spectacle “Nervermore 2023”. J’ai eu une petite inquiétude en voyant que c’était une tournée des stades, je n’ai pas de très bonnes expériences en la matière, et je me rappelle encore du désastreux Sticky de Madonna qui m’a à jamais refroidi des concerts au Stade de France.

Eh bien, j’ai beaucoup aimé le show et Mylène est vraiment en pleine forme (Pour 61 ans, c’est encore plus dingue, une forme olympique !!), à la fois physiquement et vocalement (même si un petit coup de mou à moment, dissimulé par un trop-plein d’émotions). Mais il y a des petits trucs qui m’ont un peu moins plu, ou surtout qui ne m’ont pas autant conquis que le dernier concert à l’Arena qui était vraiment une immense réussite formelle et artistique. Mais disons que pour un concert dans un stade, c’est vraiment le nec plus ultra du genre !!

Commençons par ce qui est réussi… Alors sachant que j’ai découvert le concert en Pelouse Or donc le nez collé à l’avancée scénique (en forme de croix obviously), et que l’on ne voit pas la manière dont la scénographie d’ensemble a été étudiée. J’imagine que le décor s’apprécie d’autant plus de loin. Mais alors même de près, c’est absolument dingue. On a une sorte d’immersion avec une vue pseudo-isométrique dans une cathédrale gothique en mode cubiste avec tout un tas de deus ex machina et des éclairages et des écrans numériques. Et tout cela est d’une qualité bluffante, je n’imagine même pas la logistique pour transporter tout ce bordel !! En plus de cela, un immense corbeau se déplace, des éléments mobiles émergent, et Mylène se déplace sur une nacelle au bout d’un bras mécanique au-dessus de la foule. Là, on est encore dans le même souci de la scénographie comme pour le dernier concert, et je pense que c’est génial pour tous les gens, de près ou de loin avec un spectacle différent mais unique.

L’univers est bien sûr Mylénien à souhait, rien à redire, sinon qu’on file une métaphore depuis presque 40 ans avec un même bonheur emo et drama-queen dépressive qui me sied à ravir.

J’ai été agréablement surpris également par l’acoustique du stade, alors que ce n’est vraiment pas évident. Donc chapeau à l’ingénierie du son, on entendait hyper bien les musiciens et la chanteuse, et tout était très juste, coordonné et synchrone. A part un pixel à la con qui avait sauté sur l’écran principal, le concert s’est déroulé sans accroc, ce qui est rare pour un concert de Mylène Farmer. ^^

Elle est merveilleusement belle et souriante (en plus d’avoir le secret de la beauté éternelle et sans doute quelques euros pour l’entretenir), et c’est vraiment une de ses facettes que j’adore. Elle a un sourire très franc et expressif, et qui a l’air sincère, vraiment elle a l’air toute choupi comme ça. J’étais content de pouvoir le capturer avec mon appareil.

J’ai plutôt bien aimé aussi la set-list, et rien à redire sur les chorégraphies ou les danseurs, tout est absolument parfait, et millimétré. (Même si elle ne bouge plus comme avant, mais elle continue tout de même de délivrer une sacrée performance.)

Donc vraiment plutôt cool dans l’ensemble. Mais là où le bât blesse, c’est que tout cela est un chouïa “plat” tout de même. Je n’ai pas eu le même frisson, le même emportement lyrique que dans l’autre concert. Et je comprends, on ne peut pas faire une arrivée dingue dans un stade, et les effets ont leurs limites dans un tel endroit, et avec des décors transportables d’un stade à l’autre. Mais donc le show souffre la comparaison avec celui de 2019 qui est tout de même assez récent dans mon esprit.

Mais le corbeau gonflable du début est risible, et celui qui bouge sur scène ressemble un peu au soulier magique de Marie-Rose. ^^ Et ce qui m’a aussi un peu empêché de bien triper je pense, c’est que la réorchestration de concert n’était pas terrible il me semble. C’était chouette, mais ce n’était pas original ou notable, pas de réinvention du tout, mais presque des versions d’album. Et c’est là aussi sans doute la limite de l’exercice, ou bien son objectif et je ne suis pas le public cible. C’est-à-dire que l’on remarque vite, et mes amis fans me le pointaient, que ce concert est en réalité truffé de références à ses concerts précédents. Ce sont les mêmes inspirations de décors, les mêmes chorégraphies, les mêmes costumes, comme un florilège de ses spectacles. J’imagine que cela fait vraiment tilt pour les fans, et c’est très cool pour eux, mais moi ça ne m’a donc pas trop touché.

Je cherche la petite bête, mais j’ai adoré ce moment, et je le reverrai à Bruxelles dans quelques semaines avec un immense plaisir. J’ai beaucoup aimé le duo avec Simon Buret d’AaRON, c’est un moment vraiment très touchant et assez magique avec cet écran vert. C’est marrant de constater qu’après “Désenchantée” qui reste l’hymne que tout le monde chante à tue-tête, c’est la chanson “Oui mais non” qui tend à s’imposer et qui rend le public absolument extatique et reprenant en chœur la chanson.

Au tout début du concert, c’est le clip “Regrets” qui est diffusé en hommage à Jean-Louis Murat, et j’ai été obligé de penser à ce mème du confinement^^

Alors toutes les conjectures sont bonnes !! Mylène disparaît cette fois en même temps désintégrée et réincarnée en une nuée de corbeaux en très haute définition. Reviendra t-elle ?

Les publications voisines

Post navigation

    • J’étais au stade de la beaujoire ce samedi 10 juin certe le décor est grandiose, mais on a été un peu déçu ce n’est pas ls première fois qu’ on va voir mylene
      On ne l’a pas assez intégré! Dommage
      Et lorsqu’elle est partie à la fin , ça a été trop vite fait elle devait chanter une dernière chanson elle ne l’a pas fait..
      Notre voisin dans la tribune était venu le vendredi 9 aussi il a dit aussi que c’était pas identique à samedi
      Elle toujours elle même mylene mais à moins d’entrain
      Mais l’adorre quand même 61 ans chapeau!!

      • Alors, pour avoir fait les deux concerts, si c’était identique le 9 et le 10. Cela s’est terminé par le même rappel et la même chanson. Vous savez, un gars derrière moi a dit “mais il n’y a jamais de rappel”. Il ne faut pas croire tout ce que l’on entend autour de nous. Les deux finals étaient identiques le 9 et le 10 :bisou:

      • Oui vendredi les gens pensais que c était fini et certain sont parti ,hors elle est revenu pour la dernière chanson , il fallait juste attendre ☺️

        • Oui ce sont des rappels qui sont très bien organisés, et ne sont pas du tout spontanés. Mais c’est le cas dans des shows millimétrés comme cela qui ne peuvent pas se permettre de laisser la place à l’improvisation. Cela ne gâche pas mon plaisir en tout cas ! :chatlove:

    • Assez bonne analyse du concert que j’ai fait en cat 1 à Lyon ce samedi 24 juin. Bien en face de la scène donc visuellement impeccable, son un peu saturé de basses effectivement. Belle surprise nous avons été informé sur l’écran que le Dvd était tourné les deux soirs lyonnais Top.
      Par contre je n’ai pas aimé la chanson d’entrée Du Temps, il y avait mieux à faire avec notamment Pas D’Acess et ses cris d’oiseaux et son final “je suis birdy” je trouve que cela aurait mieux collé au thème.
      Mais il est vrai que je n’ai pas eu l’effet Whouahou comme sur les précédents, même si les décors gigantesques et les lumières sont absolument divins et même mieux que 2019 qui je trouvais manqué de décors réels.
      La setlist aurait pu être amélioré à mon goût, point fort la présence de Tristana, Gros point faible pour moi c’est l’entrée et la sortie étonnamment.
      L’entrée avec Du Temps, bof, et la sortie juste après rallumer les étoiles (qui du coup est un peu gâché juste après désenchantée.) Il manque une chanson forte, d’émotions pour la sortie.
      Mais avec 90 semi-remorque, une semaine de montage, cela reste le plus gros show de France et franchement j’y retournerais bien LOL.

  • Comme je ne veux pas être spoilé même si c’est difficile t’avoueras, je me garde la lecture de ton billet pour après notre soirée au Stade Vélodrome à Marseille le 8/07.

  • Je suis d’accord sur tout sauf.. que la où nous étions, en tribune oceane a “seulement” 135 euros, le son était absolument dégueulasse.. saturation permanente des basses
    Grosse déception, mais c’est un stade pas une salle de concert
    Pour le reste , elle a fait le show, comme d’habitude

    • Je suis d accord nous étions en tribune Jules vern également à 135 euros et le son n était vraiment pas top, sinon c était magnifique

    • Pareil mais à Lille place 135 euros pour avoir un pylone son et lumière devant le nez .
      Pourtant une habituée des concerts de Mylène mais première fois que je mets ce prix et bien si j avais su…
      Je pense porter réclamation

      • Je comprends, c’est aussi pour cela que je me refuse maintenant de faire autre chose que de la Pelouse Or pour les concerts dans les stades. Je trouve que c’est souvent beaucoup trop mal foutu en acoustique ou en confort visuel. :triste:

  • Tribune Océane samedi soir à La Beaujoire pour mon 9ème concert de Mylène depuis 89 et première fois déçue par le son et aucune vue sur la décoration et musiciens sur scène. Ecran géant face à nous éteint… peut être une panne ? On a payé 135€ pour une visibilité réduite. Heureusement Mylène nous a offert son dynamisme dès le début du concert pour nous faire oublier ces quelques désagréments. Vivement le prochain concert en salle j’espère et on la verra mieux de chez soi quand le dvd sortira

    • Vraiment désolé pour toi. Comme je disais, c’est pour cela aussi que je ne vise plus que les Pelouse Or pour les concerts dans les stades. Bien souvent les gradins proposent un piètre spectacle, et c’est techniquement presque impossible de faire un bon show pour tout le monde. :triste: :triste:

  • Merci pour ce compte rendu très intéressant ☺️ je n’irai pas la voir pour diverses raisons la première étant qu’elle ne vient pas du tout près de chez moi (dans le grand est) et que financièrement c’est compliqué avec tous les frais que ça engendre etc… Entre autres mais c’est pas grave j’ai vu tous ses autres shows depuis 1996.
    Tes photos sont très réussies en tout cas !
    Et sinon moi je suis content de la setlist, notamment pour Tristana, grosse surprise, Du temps, Peut-être toi, Optimistique moi, Pas le temps de vivre… Par contre Rêver on l’a tout le temps, et moi j’aurais rêvé d’un concert sans “Rêver” :huhu:
    Sinon toujours un plaisir d’entendre Libertine, Sans contrefaçon, Désenchantée…
    Je n’ai pas entendu toutes les chansons entièrement et ni vu tout le spectacle, juste quelques extraits et franchement j’aime beaucoup l’atmosphère gothique des décors et les images des écrans qui créent aussi l’ambiance. Jamais déçu des concerts de Mylène :coeur:

    • Mais oui, malgré les critiques il faut retenir que c’est un super show, et qu’elle ne déçoit pas même si les années passent !! :huhuchat: C’est dommage en effet qu’il n’y ait pas un petit Strasbourg dans la tournée, cela reste un peu juste pour correctement couvrir la France (pour que ce soit accessible vraiment à toutes et tous).

  • Merci pour cet article qui résume tout ce que j’ai vécu et ressenti moi aussi ce samedi à la Beaujoire. Le spectacle était magnifique mais j’ai moins vibré qu à l Arena, ou lors du Timeless qui avait été mon premier concert d elle et un choc émotionnel. J étais en pelouse or également. On s attendait à ce qu elle nous fasse pleurer comme à l Arena, mais non les émotions n étaient pas là.
    Mon meilleur moment émotionnel a été la chanson Que l Aube est belle avec le superbe clip derrière. J’ai eu comme vous cette sensation de déjà vu et de non renouvellement, avec ses mêmes choré et chansons. Je trouve qu elle n a pas pris assez de risques ou d originalité dans le choix de ses chansons (serait elle un peu feignasse ;-) , avec un concert tous les 4 ans, les mêmes chansons, les mêmes danses, le même moment piano voix au milieu de l avancée …?) une set liste enrichie aurait été peut être un peu plus marquante. En tout cas je salue encore une fois sa générosité car elle a mis en œuvre des moyens colossaux dont pour certains qui n ont duré que quelques secondes. Ça valait largement le prix du billet.
    ” emo et drama queen depressive” j adore lol!
    Merci pour vos photos qui sont superbes et forment un joli souvenir.

    • Je te suis pour “que l’aube est belle”, j’en espérais beaucoup en live après l’avoir entendu sur l’album, et je n’ai pas du tout été déçu. C’était super fort en émotion et très justement chanté ! :chatlove:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: