MatooBlog

Pectus est quod disertos facit. ∼ Pédéblogueur depuis 2003 (178 av LLM).

Insoluble dissolution

J’ai retrouvé cette photo du 16 juin 2004 que j’avais prise aux abords du boulot (à Suresnes) et qui figure Nicolas Bay (aujourd’hui Reconquête, à l’époque avec Bruno Mégret, soit 20 années d’extrême droite bien malodorantes et nazillardes). Des étrons ont été gracieusement collés sur son sourire torve et on peut lire “quand on a des idées de merde, il faut que ça sorte”. CQFD.

Rien n’a changé sinon que nous sommes arrivés à ce moment redouté, où une majorité vraiment importante d’électeurs a choisi de voter pour l’extrême droite, les ligues d’hier n’ont vraiment pas à rougir de celles d’aujourd’hui. Mais nous oui. Et je suppose que tout participe à l’explication : de la bêtise crasse, à l’espoir vain de quelques candides, en passant par le vrai racisme, l’arnaque en bonne et due forme, ou les attentes inespérées d’une France rancie. Ite missa est.

J’ai moi-même voté (par procuration) écolo, pour tout vous dire, ce dimanche. C’était entre Glucksmann et ça, mais je suis de plus en plus persuadé que l’écologie politique est une sorte d’évidence, au vu de nos enjeux actuels, et qui doit redonner justement du sens à la politique et à l’organisation de nos sociétés. C’était terrible de voir cette carte du Monde toute marron de cette extrème-droite ainsi étronisée par le peuple.

A l’exception de quelques grandes villes (bon, on a au moins fait le bon choix en s’installant à Nantes ^^ ), vraiment le schéma est troublant d’homogénéité hexagonale (y compris hors métropole). Il faut se rendre à l’évidence et accepter aussi le résultat des urnes, tout en fomentant une réponse à la hauteur de ce danger qui plane sur nous, et de ce qu’à court terme nous avons engendré à l’échelle européenne.

Mais voilà t’y pas qu’une autre échelle nous est tombée sur le coin de la binette dimanche soir, avec not’ bon président qui nous dissout l’assemblée avec un certain panache !! Et j’ai beau honnir politiquement le type, je n’arrive pas à savoir si c’est une bonne, mauvaise, bonne mauvaise ou mauvaise bonne idée. ^^

S’il ne faisait rien, on aurait pu continuer à grogner sur son attitude jupitérienne et hautaine. En démissionnant, il mettait clairement en danger la démocratie et ouvrait la voie présidentielle à cette chienlit personnifiée. En dissolvant l’assemblée, on aura peut-être un gouvernement d’extrême-droite mais en cohabitation avec Jupiter, qui nous a bien dit qu’il n’avait plus aucune ambition personnelle, sinon celle de servir la France (et ça m’a touché, oui ok, je suis un peu niais ^^ ). Cela assurerait que ce gouvernement sera tellement décrédibilisé en 2027 qu’on ne risque plus rien ? Oui c’est un sacré pari.

Soit c’est une autre cohabitation qui arrive, et on verra bien ? Soit c’est la macronie qui regagne des galons, mais je n’y crois vraiment pas. J’ai même lu qu’en démissionnant, il pourrait peut-être reconcourir pour un éventuel troisième mandat, ce qui serait bien croquignolet (mais apparemment ce serait anticonstitutionnel). En tout cas, ça a eut le mérite d’un sacré coup de fouet, et même de faire sortir du bois le président des LR qui a enfin assumé ses accointances fachos.

Je croise les doigts pour que le Front Populaire soit un mouvement bien tangible, et qu’on mette de côté les bisbilles, aussi importantes soient elles, pour se rassembler et faire front à gauche.

Mais au-delà de ces tergiversations, ça y est, nous sommes dans une scène de plus de Years and Years, et juste ça ça fait très peur.

Les publications voisines

Post navigation

  • Je suis assez d’accord avec la majeur partie de ce que tu écris et je pense aussi que le parti

    Ecologiste ainsi pour moi que le parti Animaliste deviennent une évidence face à tous ces

    extrémistes tout extrème confondus qui gagnent malheureusement bien du terrain.

    La seule chose auquel par contre je continue de ne pas croire du tout c’est en la sincérité

    de monsieur macron et en son parti totalement incongrue et qui sent comme un gout de

    mensonge absolu, ce qui en somme n’est pas nouveau évidemment .

    Mais il est je pense certain que le parti écologiste semble vraiment de loin notre avenir le

    plus probable, lucide et intelligent mais ce n’est bien sur que mon humble avis.

    Merci de ton commentaire perspicace et plein de bon sens .

  • Il me semble voir sur la carte que Quimper est restée rose; mais malheureusement pas la petite ville où je vis. Je me demandais si une des manières de manifester mon mécontentement ne serait pas d’aller à la Pride, demain; non pas pour soutenir la caissière qui est payée moins que moins (oh, quel joli lapsus, je voulais écrire “moins que moi”!), mais pour qu’il y ait du monde autour et avec les LGBTQIA+ qui déplaisent tant…

  • A part quelques villes et quelques villages ! Et je mesure le sentiment de vivre dans une petite communauté villageoise qui résiste encore. Mais une chose a changé, en 2002 beaucoup de personnes avaient besoin de se dire pour qui ils avaient voté, et on cernait facilement qui votait brun, là il y en a trop…
    De mon côté, j’ai eu la même hésitation que toi, en penchant de l’autre côté, j’avais fait mon calcul, ne pas donner la tête aux insoumis.
    Je ne prête plus aucun crédit au président, je lui ai trouvé la tête de l’enfant qui a cassé son joujou. Il y a toujours une part de calcul dans la politique, mais quand elle se réduit au seul calcul c’est la cata… :triste:

    • Même en prenant en compte l’abstention, c’est un ras de marée, je n’arrive pas à croire qu’autant de gens virent comme cela à droite de la droite de la droite. :triste:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:sourire: 
:clindoeil: 
:huhu: 
:bisou: 
:amitie: 
:mainbouche: 
:rire: 
:gene: 
:triste: 
:vomir: 
:huhuchat: 
:horreur: 
:chatlove: 
:coeur: 
:doigt: 
:merde: 
:ok: 
:narval: 
:mitochondrie: 
:croa: