Drôle de bazar

C’est le troisième bouquin de Jospeh Connolly que je lis, et finalement je suis plutôt déçu par celui-ci et par l’auteur. Il s’agissait pour moi de vérifier ce que j’avais pressenti lors de la lecture du second opus. En fait, j’ai découvert cet auteur il y a trois ans pour « Vacances anglaises », qui est plus connu à présent en France vu qu’il a...

Lire la suite

La fin de l’éternité

J’aime beaucoup Isaac Asimov, et surtout ses bouquins sur les robots… ah le cerveau positronique et les lois de la robotiques, c’est vraiment génial. J’avais aussi à l’époque été très impressionné par l’idée de base de sa saga « Fondation ». Il créait ainsi une science, la psychohistoire, qui a l’aide d’ordinateurs très puissants et de...

Lire la suite

Ainsi va le jeune loup au sang

On ne se refait pas, un de mes auteurs favoris est homo et c’est Christophe Donner. Il signe ce bouquin que je viens de finir, et qui m’a encore énormément plu. A la base, c’est drôle mais j’ai seulement découvert ce type par le coloc de M. qui le connaissait personnellement. J’avais alors acheté un bouquin par curiosité : « L’empire de la morale », et...

Lire la suite

Le chemin de l’espace (Robert Silverberg)

Je viens de finir pour la dix ou douzième fois ce bouquin de Robert Silverberg (grand nom de la SF s’il en est). C’est un putain de bon bouquin de Science-Fiction. Dans ce domaine, je suis vraiment bloqué sur les romans qui ont été écrit des années 50 à la fin des années 70. Celui-ci est paru aux US en 1967. Je crois que ce que j’aime dans la SF de cette période...

Lire la suite

Frictions

Quand M. m’a filé ce bouquin, je me suis dit que le nom de l’auteur m’était très familier. Et je ne sais pas pourquoi je n’avais jamais lu de bouquin de Philippe Djian, célèbre auteur de « 37°2 le matin », il y a des écrivains comme ça, que « tout le monde a lu » et qui par hasard échappe à mon escarcelle. Le livre a une forme un peu spéciale, à...

Lire la suite

A mon fils

Cet ouvrage de Gilbert Sinoué, dont j’avais lu un bon post chez le non moins excellent blog d’aquoibon, est un tout petit bouquin (je l’ai lu en trois voyages, oui oui je mesure la taille des bouquins aux nombres de voyages en RER que je dois effectuer pour les lire). Il s’agit d’une ode à son fils qui établit un état des lieux de la Terre et détaille avec...

Lire la suite

Ma vie d’Edgar

Ce bouquin de Dominique Fabre est une sorte d’OVNI plutôt charmant, qui se lit rapidement et n’est pas mal écrit. L’histoire est carrément space, c’est un petit garçon dont on suit l’enfance, avec sa maman, ensuite en nourrice et enfin en pension. Ce garçon, Edgar, est un peu bizarre, on ne sait pas trop si vraiment il lui manque une case (et dieu sait...

Lire la suite

En l'absence des hommes

Ce bouquin de Philippe Besson m’a été ardemment conseillé par Elliott, et je l’ai donc acheté dernièrement. C’est un petit bouquin mais qui recèle une grande valeur, il se lit très vite mais m’a laissé une impression très forte. Le roman est divisée en trois parties relativement distinctes par le fond et la forme, et bizarrement j’ai d’abord été...

Lire la suite

Human Punk

J’ai donc fini ce bouquin de John King hier soir. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire et à me laisser submerger par cet univers purement britannique. Il s’agit d’un roman tout à fait anglais dans le fond et dans la forme, et surtout dans le thème puisqu’il s’agit d’une peinture de la société anglaise avec pour pierre d’achoppement...

Lire la suite

L'ange sur le pont

C’est encore un bouquin de la collection Motifs du Serpent à Plumes avec une couverture géniale, mais je n’ai pas trouvé ça transcendant. John Cheever est à la base chroniqueur au New Yorker et il signe là un recueil de 16 nouvelles qui tournent autour du thème de l’identité et de la place de l’individu au sein de la société bourgeoise américaine. Dans les...

Lire la suite